Avertir le modérateur

mardi, 03 mars 2009

L'antre maudite du Comte Draculifiou - part 1

chateauhanté.gifBonjour, les chauve-souris ensanglantées! Et bienvenue dans le château hanté du Comte Draculifiou!

Ben oui,quoi! Après tout, le lundi, cette espèce de dindon niais de Père Mafiou vous fait pisser de rire avec ses contes ridicules. Moi, je vous propose de vous faire chier de peur avec mes chroniques de films d'horreur! Hin hin hin!!!! Etes-vous prêts à claquer des fesses? Alors entrez dans ma demeure putréfiée!!!

Commençons par parler d'un film que Lord I. Mulle m'a ramené hier: The Strangers, film du méconnu Brian Bertino avec Liv Tyler (Arwen dans le "Seigneur des Anneaux") et Scott Speedman (vu dans "Underworld" et la série "Felicity").

poster_strangers.jpgLe synopsis: Kirsten et James, un jeune couple au bord de la rupture (autant dire que ça ne sent pas la gaudriole dès le début du film...), se rend dans leur maison de vacances, isolée dans une forêt lointaine et lugubre (ben oui, on est dans un film d'horreur je vous rappelle). Là, après une légère discussion philosophico-chiante sur l'état de leur relation, une bande d'individus masqués commencent à les terroriser. Tout cela commence par des coups à la porte, aux fenêtres, des bruits bizarres à l'extérieur, des jets de pierres sur les vitres... Puis la nuit bascule dans l'angoisse et l'horreur brutale lorsque les voyous parviennent à pénétrer dans la maison...

On se retrouve avec ce film devant un énième survival (ces fameux films dans lesquels des pauvres individus comme vous et moi, mais surtout comme vous en fait..., se font sauvagement agresser par des psychopathes dégénérés, et le plus souvent en pleine nature). On pourrait craindre un manque absolu d'originalité (ce qui est un peu le cas quand même...) mais le film remplit correctement son office, c'est à dire bien stresser le spectateur. Tout du moins pendant les 3 premiers quarts du film... Parce que le gros souci de ce métrage, c'est sa fin. Je m'explique: dans les survivals, en règle générale, il y a toujours une première partie "Psychopathe qui torture ses victimes". C'est évidemment le cas dans ce film, et c'est rondement mené. Puis, normalement, il y a une deuxième partie "Les victimes se rebiffent et vont en faire baver à leurs bourreaux", ce qui permet aux spectateurs de prendre eux-mêmes aussi, d'une certaine manière, leur revanche face aux émotions souvent intenses de la 1ère partie. Et bien, cette 2ème partie est quasiment absente de "The Strangers". Les 2 pauvres victimes le resteront jusqu'à la fin du film... Du coup, on a un peu l'impression que le film nous laisse sur notre faim, et ce n'est pas très agréable.

the_strangers_movie1.jpg

De plus, le réalisateur, et le scénariste, ont fait le choix de ne jamais montrer les visages des agresseurs (on sait juste qu'il s'agit de 2 femmes et d'un homme). Et on ne sait rien des motivations qui les poussent à torturer le jeune couple. Tout juste diront-ils aux malheureuses victimes à la fin du film qu'ils font ça parce qu'ils sont venus "chez eux" (argument très léger, et erroné puisque la maison appartient bien au jeune couple). Et là on comprend que les "étrangers" du titre ne sont pas les 3 psychopathes, mais en fait les 2 ex-tourtereaux... Ces 2 choses passées sous un relatif silence sont la force du film pendant ses 3 premiers quarts, mais aussi sa principale faiblesse sur la fin... Verdict: un film à voir, mais qui ne restera pas gravé dans les mémoires. A noter: une suite est déjà en préparation.

2007_A_l_interieur.jpgPoursuivons avec un autre survival, complètement français et complètement déviant: "A l'intérieur", film de Julien Maury et Alexandre Bustillo, avec Béatrice Dalle et Alyson Paradis.

Le synopsis: Sarah, enceinte jusqu'aux dents, s'apprête à passer le réveillon de Noël toute seule, puisque son mari est mort peu avant dans un accident de voiture bien sanglant comme il faut. Là encore, on est sûr de ne pas se retrouver devant "Les Charlots font l'Espagne"... Bref. La jeune femme pense pouvoir passer une soirée bien peinarde (malgré son accouchement prévu pour le lendemain...). Mais c'est sans compter sur "la femme", une mystérieuse inconnue qui va terroriser Sarah toute la nuit avec un seul et unique but: lui prendre son bébé.

Là encore, on est dans le survival pur jus (dans tous les sens du terme, d'ailleurs). Une pauvre victime, une malade mentale ultra-violente, de la torture et du sang qui éclabousse, et la révolte tant attendue de la victime. Franchement, pour supporter ce film, il faut avoir le coeur bien accroché et, surtout, ne pas manger en le regardant... J'ai rarement vu un film d'horreur aussi violent et sanguinolent. Déjà, rien que la base du film est difficilement supportable (une femme enceinte violentée, ça retourne les sangs!), mais son traitement visuel l'est encore moins!

Béatrice Dalle est absolument glaçante, particulièrement face à la fragilité d'Alyson Paradis. Le sang coule abondamment. Les références cinématographiques à d'autres films de genre sont nombreuses. Quant à la fin du film...

alinterieurhaut.jpg

En résumé, ce film est à voir absolument! Mais il n'est pas à mettre devant tous les yeux, paradoxalement! En outre, je tiens à préciser que ce n'est pas Darth I. Mulle qui me l'a donné, ce film! Non non! Je l'ai acheté moi-même, avec mes sesterces, quand le DVD est sorti, de la manière la plus légale qui soit! Et je ne regrette pas mon achat! (même si je n'ai toujours pas réussi à le visionner une seconde fois...).

C'est tout pour cette nuit, les araignées démoniaquement poilues! A la semaine prochaine, pour d'autres chroniques à l'essence de zombies!

Comte Draculifiou, content d'être "à l'extérieur".

Commentaires

J'avoue humblement que "A l'intérieur" je ne supporterais pas ... et pour bien être sur, je ne regarderais pas :P

Écrit par : Stitch | vendredi, 06 mars 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu