Avertir le modérateur

samedi, 21 mars 2009

Père Mafiou vous conseille... Battlestar Galactica

battlestar-galactica-5.jpgVendredi 20 mars, USA: l'ultime épisode, en 2 parties, de la série "Battlestar Galactica" est diffusé. Rendons donc hommage à cette excellente série de science-fiction!

A l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai toujours pas vu ce double épisode final, mon grand ami I. Mulle n'étant pas très rapide... Mais ça ne va pas m'empêcher de vous parler de cette série. A la base, je ne suis pas fan (mais alors pas du tout) des séries spatiales. Star Trek, Babylon 5, Farscape, et même Stargate, j'arrive à les regarder, mais pas à me passionner.

C'est donc sans conviction qu'il y a quelques mois, j'ai regardé le DVD du téléfilm pilote d'une série encensée par la critique, et par le public, la dénommée "Battlestar Galactica". Au départ, "Battlestar Galactica" est une ambitieuse série de 1978 qui surfe sur le succès de "Star Wars". Elle raconte le combat entre les Humains et les Cylons, une race extra-terrestre belliqueuse qui a juré la perte de la race humaine. Malgré d'importants moyens mis en oeuvre, la série ne rencontre pas le succès escompté, et est annulée au bout d'une saison. Deux ans plus tard, les auteurs essaient de relancer la série, renommée pour l'occasion "Galactica 1980", sans plus de succès, et la série disparaît des écrans au bout de 10 petits épisodes.

Il faut attendre 2003 pour qu'un remake de la série soit lancé, à l'occasion de la naissance de la chaîne "Sci-Fi Channel". Destiné à promouvoir la nouvelle chaîne, le pilote de 3h est très soigné, tant au niveau scénaristique que visuel. Et c'est une fantastique réussite, qui parvient à renouveler le genre très codé de la "série space opera". Succès critique et public oblige, le pilote est bientôt suivi de la mise en chantier d'une 1ère saison de 13 épisodes. Et l'aventure "BSG" ne s'arrêtera pas là, et c'est tant mieux!

battlestar-glactica.jpg

Le synopsis de la série? Le voici: la race humaine vit répartie en 12 colonies (appelées "Colonies de Kobol", du nom de la planète d'origine des Humains), ces 12 colonies vivant sur 12 planètes d'un même système planétaire. Pour les aider dans leur travail, et sans doute aussi pour s'armer, les Humains créèrent les Cylons, au départ de simples robots obéissants aux humains. Mais au fil du temps, les Cylons évoluèrent, acquirent un semblant de conscience, et finirent par se révolter contre leurs créateurs. Commença alors une terrible guerre entre eux. Guerre qui prit fin avec une armistice et l'exil des Cylons dans un système planétaire lointain. Suite à cette armistice, les Humains perdirent le contact avec les Cylons pendant 40 ans. La série débute donc à la fin de cette période de 40 ans, lorsque les Cylons se manifestent à nouveau et exterminent 95% de la race humaine, utilisation massive de bombes nucléaires sur les 12 Colonies à l'appui.

50 000 survivants humains parviennent à s'enfuir dans l'espace à bord de plusieurs vaisseaux, dont l'antique vaisseau de combat "Battlestar Galactica", qui était normalement destiné à servir de musée avant que les Cylons ne détruisent les Colonies. La mission que se donnent ces survivants: échapper aux Cylons, et trouver la légendaire 13ème colonie, appelée "Terre", pour y reconstruire la race humaine. Mais ils ignorent que, durant la trève de 40 ans, les Cylons ont encore évolué, et ont réussi à prendre une apparence parfaitement humaine... Et certains sont parvenus à s'infiltrer sur les différents vaisseaux de la Flotte Coloniale...

galactica_03_1024x768.jpg

Inutile de raconter toute la série, c'est une série qui doit absolument être vue pour en saisir toutes les subtilités et la richesse narrative dont elle fait preuve. Ce qui séduit dans cette série, c'est son originalité, à plusieurs titres:

- les Humains mis en scène ne sont pas Terriens.Divisés en 12 Colonies, ils ont quitté Kobol, une planète ressemblant à la Terre, et ne sont même pas surs que la Terre existe réellement. Une légende dit qu'une 13ème Colonie aurait pris un chemin différent des autres, et aurait trouvé cette mythique planète qu'est la Terre. La 4ème saison nous apprendra que la Terre n'est pas un mythe et existe vraiment, mais les héros de la série le découvriront de manière plutôt déroutante...

- les Cylons ne sont pas des extra-terrestres (contrairement aux Cylons de la série de 1978), mais bien d'origine humaine. Ce fait permet des interactions humains-cylons très intéressantes tout au long de la série.

- la série est de toute beauté. Les scènes spatiales, et notamment les combats, en mettent plein les yeux. Un régal.

- la série n'est pas qu'une série spatiale. Elle brasse une quantité de thèmes qui font qu'on ne peut pas se contenter de dire que "BSG" est une simple série de science-fiction. Politique, religion, stratégie militaire, drame, la série est très riche. Elle met en place une mythologie passionnante, notamment par rapport à l'origine des Cylons. Du coup, l'aspect "feuilleton" prédomine lors des saisons 1,2 et 4. Concernant la saison 3, les scénaristes se sont vus imposer l'écriture d'un grand nombre d'épisodes indépendants, dans l'espoir d'attirer plus de spectateurs. Mais c'est l'effet inverse qui se produisit. Par nature, "BSG" est feuilletonante, et les auteurs sont revenus à cet aspect pour la 4ème (et ultime) saison.

On pourrait encore beaucoup parler des qualités de cette série, mais le mieux est de la regarder, of course! Remarque, facile à dire, maintenant qu'elle est terminée...

 

La série, même si elle vient de se terminer, ne va pas mourir pour autant: un téléfilm intitulé "The Plan" sera diffusé au mois de juin 2009, et se focalisera sur le fameux "plan" des Cylons concernant la race humaine (tout au long de la série, on sait qu'ils ont "un plan", mais on ne saura jamais vraiment lequel, et il semble que ce ne soit pas qu'une simple éradication...). D'autre part, une série dérivée est en préparation, et son pilote sort même en DVD courant avril outre-atlantique. Baptisée "Caprica" (du nom d'une des 12 Colonies), cette série ne sera pas du tout spatiale, se déroulera 50 ans avant les événements de "BSG" et racontera les aventures de 2 familles que tout oppose (les Adama, famille du futur Commandant du Battlestar Galactica, et les Graystone, en lien direct avec la création des Cylons).

En résumé: à voir, absolument!

Fraking Mafiou!

Commentaires

Oui bonjour, Stitch, du blog du même nom
je voulais savoir un p'tit truc dont vous ne parlez pas tout à fait mais pas beaucoup :

Les épisodes de 1978 et 1980 ... doit on les regarder ou est-il moins "perte de temps" de commencer directement toudsuite a la version 2003 ?

Etant un fan de Stargate mais attendant le nouveau Spin-off, il est possible que je démarre cette série qui, ma foi, m'a l'air très bien.

Écrit par : Stitch, du blog du même nom | lundi, 23 mars 2009

@ Stitch: non, tu peux t'épargner la vision des 2 premières séries, je te rassure. Battlestar Galactica 2003 est le remake de la 1ère série, et non sa suite... donc tu peux y aller direct sans problème! Et c'est pas plus mal, parce que la 1ère série est bien kitsch comme il faut!

Écrit par : Mafiou | lundi, 23 mars 2009

Merci bien pour cette info qui va me permettre de ne pas gâcher un temps qui m'est précieux ... un peu comme mon anneau ...

Écrit par : Stitch | lundi, 23 mars 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu