Avertir le modérateur

lundi, 30 mars 2009

Au pays du lundi joyeux!

lapin-carotte.jpgBonjour, les chatounets irisés d'amour! Comment qu'on va aujourd'hui?

- BIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN!

Ca fait plaisir, je vois que vous êtes toujours aussi nombreux à vouloir écouter mon merveilleux conte lundiesque! D'ailleurs, aujourd'hui, nous avons une nouvelle invitée: Janine la Sardine! Bonjour, Janine!

- .......................

Ben dites donc, Janine, vous pourriez répondre tout de même!!!

- Et vous, vieux Père Mafiou, vous allez me parler sur un autre thon, hein!

Ah ben ça alors! ça par exemple! C'est un peu fort de café, chère sardine! Moi qui ai la délicatesse de vous accueillir dans mon humble demeure!

- Je m'en fish, je ne vous ai rien demandé!

Ah, ben dites donc, j'en suis tout abasardine! Euh, abasourdi, pardon! Veuillez quitter les lieux, espèce de malotruite!

VLAM (porte qui claque...)

Bon, retournons à nos gardons... Mais, ah non! pas encore!

- BUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Dites moi que je rêve, c'est encore Emile le Crocodile qui vient probablement chercher quelque réconfort... On n'en sortira jamais... Que se passe-t-il, Emile, cette fois-ci? (soupir...)

- BUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII! Je n'ose plus aller nager dans l'eau, Père Mafiou! BUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Mais pourquoi donc, voyons? Voilà qui est peu banal!

- Ben je reviens de chez le docteur, et il m'a dit que j'avais une santé de fer! BUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Et ben alors, c'est formidable, en voilà une bonne nouvelle!

- Oui, mais du coup, maintenant, j'ai peur de rouiller! BUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

...

Emile?

- Oui? snif snif...

Non rien, laisse tomber, je risque d'être désagréable...

Passons plutôt aux choses sérieuses, et après j'irai cuire mon steak d'oiseau.

- Père Mafiou, c'est quoi un steak d'oiseau?

Rien de plus simple: c'est un steak cuit cuit.

Vous êtes prêts à enchanter vos oreilles?

- OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!

Voici l'histoire de

Grobrin le lapin

Gudule la libellule, voyante de sa personne, avait vu juste, lorsqu'elle avait prédit à Brouquouille la Grenouille son emprisonnement dans un labo de salle de classe... C'est ainsi que Brouquouille, tristement enfermée dans son vivarium, fit la connaissance de Grobrin le lapin, locataire temporaire de la cage voisine.

Brouquouille: - Bonjour, voisin... dis moi, qu'as-tu fait pour te retrouver dans cette situation un rien gênante?

Grobrin: - boaf... si je te le racontais, tu ne me croirais pas...

Brouquouille: - Essaye toujours, au point où on en est...

Grobrin: - Et bien voilà... J'ai toujours vécu ici. Je suis né dans cet endroit peu glorieux... Pour ainsi dire, je n'ai toujours connu que ce lieu. Un jour, mon copain de chambrée, Fuka le Rat, me proposa de nous évader...

Brouquouille: - Comment ça? ne me dis pas que...

Grobrin: - Si si, nous avons réussi à nous enfuir, en profitant de l'innatention des 2 laborantins qui étaient en train de faire notre toilette... depuis, je ne te cache pas que les mesures de surveillance ont été quelque peu renforcées...

Brouquouille: - Mais que fais-tu ici si tu as réussi à prendre la poudre d'escampette?

Grobrin: - Attends, j'y arrive... Nous voilà donc partis dans la nature avec Fuka, qui, lui, d'ailleurs, la connaissait déjà très bien, notre Mère Nature. Il m'initia à de nombreux plaisirs méconnus...

Brouquouille: - Du style?

Grobrin: - Fuka m'emmena dans un champ de blé. Et je peux te dire que les grains de blé sont bien plus goutus que ces granulés infects qu'on nous donne ici!

Brouquouille: - Je veux bien le croire!

Grobrin:- Il me fit découvrir les champs de carotte aussi. Je ne te raconte pas le délice que c'est!

Brouquouille: - Ca ne vaut quand même pas une bonne mouche bien grasse!

Grobrin: -Question de goût, disons... Mais Fuka ne s'arrêta pas là... Il m'emmena au "Palais de Lapine", un établissement...euh... disons... olé olé.

Brouquouille: - Oui, un établissement espagnol.

Grobrin: - Mais non! Un baisodrome, si tu préfères!!!!

Brouquouille: - Aaaaaaaaaaaaaah! J'avais pas compris! Hihi!

Grobrin: - C'est là que je fus initié aux plaisirs du corps... pour la première fois de ma vie. Et, sans vouloir m'étendre, je peux te dire que j'en ai bien profité!

Brouquouille: - Et ben mon cochon! Enfin, mon lapin je veux dire... Mais je ne comprends toujours pas pourquoi je te retrouve ici!

Grobrin: - Et bien Fuka m'avait bien proposé de rester avec lui... Mais j'ai refusé et je suis revenu ici.

Brouquouille: - Mais voyons pourquoi???

Grobrin: - Après avoir offert mon corps à la gente lapine, j'avais trop envie d'une clope!

(convulsions d'hilarité, zygomatiques en feu et applaudissements à haut degré décibélien)

Et oui, les babilous chéris, Père Mafiou sait aussi être romantique...

Bon, alors, je vous le dis tout de suite, comme je pars en pèlerinage dans les bocages normands, il n'y aura pas de conte du lundi la semaine prochaine! Mais, promis, je serai de retour dans 2 semaines, avec un tout nouveau et chatouilleux conte du lundi!

Au revoir, les zouzinous de la fraîcheur de rosée!

Père Mafiou, qui sait conter sans ses doigts!

 

Commentaires

M'en fous, Mafiou me fera un conte du lundi pour moi tout seul. Et si il veut pas, je ronflerai, et toc !

Écrit par : empêcheur de dormir | lundi, 30 mars 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu