Avertir le modérateur

mercredi, 29 avril 2009

Scoops en pagaille!

TOTAL+EXCLU.jpgComme tous les lundis, je ne manque pas de me ruer chez le marchand de journaux pour ma pause culturelle de début de semaine: l'achat de mon Télé Star hebdomadaire (mais si, rappelez-vous, j'en avais déjà parlé beaucoup plus tôt sur ce blog!!! C'est ICI!).

Cette semaine, j'étais particulièrement intéressé par cette accroche en 1ère page: "les 100 secrets les mieux gardés de Nouvelle Star". Je m'attendais à de l'exclusif, du croustillant, du gênant, du graveleux... Teu teu teu! Ce n'est pas le genre de la maison Téléstarienne! Ceci dit, ce n'était pas une raison pour nous proposer 101 secrets minables et inintéressants, tout de même! Oui, 101, car ce sont des déglingos chez Télé Star, ils en rajoutent toujours un à la dernière minute, censé être LE secret ultime. Toujours est-il que mes 1 euros 05 me sont restés en travers du slip! Jugez plutôt: on y apprend entra autres que:

- secret n°8:Thomas n'a jamais pris de cours de chant (mais ça, vu les performances catastrophiques des candidats, c'était pas un secret...)

- secret n°9: Philippe Manoeuvre a été chroniqueur à Télématin (d'où les lunettes noires, alors?)

- secret n°13: la soeur de Lary chante pour son plaisir (ouah le scoop, hé!)

- secret n°19: Camélia-Jordana est élève en 1ère L (le scoop ne nous dit pas si elle a galéré à l'école pour apprendre à écrire son prénom)

- secret n°21: Damien a une maîtrise d'anglais... (baillement poli...)

- secret n°23: Damien a d'ailleurs été prof d'anglais remplaçant à Thonon (décrochage de la mâchoire...)

- secret n°24: Damien termine sa 2ème maîtrise d'anglais pour enseigner en Suisse (mais pourquoi il nous fait chier à chanter en France alors?!?)

- secret n°25: Dalé (qui a tout de même fui le génocide Rwandais, seul vrai secret intéressant de l'article) est taxi à Grenoble.

- secret n°35: Lary s'est foulé la cheville... (on compatit, mais on s'en branle)

- secret n°38: Sinclair, l'un des jurys, se dit déçu par les candidats (ah ben oui, quand même, ses oreilles fonctionnent alors...)

- secret n°57: Olivier Schulteis, l'un des musiciens du prime (seul élément à sauver dans l'émission d'ailleurs), trouve que le niveau des candidats n'est pas terrible (ah ben oui, re-quand même! Y en a au moins deux qui sont lucides alors!)

- secret n°59: De nombreuses personnalités assistent à l'émission au Pavillon Baltard. Internet vous apprendra que ces fameuses personnalités sont : Julien Lepers, Valérie Damidot, Yves Calvi... Bref, que de l'international. C'est Pop Idol qui doit nous envier!

- secret n°61: suite à une panne informatique lors du 2ème prime, la production a décidé de sanctionner... l'ordinateur. (J'ai relu plusieurs fois, c'est bien ce qui est marqué!)

- secret n°63: Virginie Guilhaume ne veut pas donner le nom de son mari producteur. Ca tombe bien, on s'en fout.

- secret n°70: Mélissa a apporté son propre oreiller et sa propre couverture, pour se sentir comme chez elle. Son voeu a été plus qu'exaucé, puisqu'elle a été éliminée la semaine dernière.

- secret n°76: Lio adore les sushis (ceci dit, avec un QI de truite...)

- secret n°79: Thomas n'achète jamais de CD,mais il écoute beaucoup la radio...Mouais... A mon avis, ça télécharge et ça grave à mort chez lui!

- secret n°84: Thomas a chanté au mariage de sa soeur... (il a chanté "Ah si tu pouvais fermer ta gueule" de Patrick Sébastien, il paraît...)

- secret n°90: Leïla réussit très bien les macarons au chocolat (moi aussi, mais ça doit pas être les mêmes, et je ne suis pas dans la presse pour autant...)

- secret n°100: Damien adore le livre "La ferme des animaux" d'Orwell. Mon oeil, oui! C'est plutôt "Oui-Oui et les animaux de la ferme" à mon avis...

Et ce fameux 101ème secret ultime? Quel est-il, vous demandez-vous surement? Et bien il paraît que Soan s'est fait un tatouage sur le bras sur lequel on peut lire "Not dead mais bien raide". Génial. Ca valait le coup de se taper les 100 premiers secrets.

Ce que l'article ne dit pas, c'est que le secret le mieux gardé de la Nouvelle Star, c'est sans doute le talent des candidats. Secret tellement bien gardé qu'on ne l'a d'ailleurs toujours pas découvert...

Ah la la, dans un monde où tout fout le camp, ça fait parfois du bien de lire de l'info de cet accabit, non?

Mafiou, qui ne va pas pour autant se mettre à acheter Télérama!

lundi, 27 avril 2009

Le tant réclamé comte du lundi!!!

Bonjour les coquins z'amis de la mansuétude merveilleuse! Vous avez bien cru que je vous avais oublié, n'est-il-pas? C'est mal connaître l'irremplaçable Père Mafiou!

Je m'en vais sans plus tarder vous proposer mon tout nouveau comte du lundi! Le voici:

Comte-de-Champignac-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains le connaissent peut-être déjà: c'est le bienséant Comte de Champignac!

Alors, n'est-il-guère fabuleux mon comte du lundi?

(huées diaboliques, crachats malfaisants et révolte des lecteurs)

Désolé...

Rendez-vous quand même lundi prochain, les douceurs argentées du bonheur céleste?...

-..........................

Père Mafiou, conte là-dessus!

Ze Revanche of Ze King and Ze Queen of ze Calembours!

warningdébile.gifJe vous avais menacé d'en remettre une couche! Et je tiens toujours mes menaces! Donc voilà la 3ème partie du fabuleux jeu qui consiste à retrouver, parmi des titres de chansons astucieusement et délicatement détournés, le titre original et l'interprète de tubes divers et variés. Bon, ça risque d'être la dernière fournée, parce que figurez-vous que la préparation de ce jeu a été à l'origine d'un drame...

En effet, c'est avec ma cousine, par MSN, que la plupart des détournements de titres ont été trouvés. Pour moi, pas de problème, je le fais de chez moi (je suis ce qu'on peut appeler "en vacances"). Mais ma cousine, elle, le fait clandestinement, de son travail. Et, pas plus tard qu'aujourd'hui, elle s'est fait griller par son boss en plein échange calembourien... Résultat des courses: elle a été tancée vertement par son patron, qui l'a privée de MSN... C'eut pu être pire, me direz-vous. Mais j'étais quand même gêné pour elle.

En tout état de cause, en hommage à ma cousine Anne, je vous propose la "peut-être dernière" partie de nos fabuleux jeux de mots chansonniers! A vous de jouer!

- "Oh ma gastro" de Eric Morito

- "Empapahoute-moi" de Jean-Jacques Gayman, ou encore "On chiera" de Jean-Jacques Godeman

- "C'était gris" de Francis Labrel

- "Les petits pépions" de Régime

- "Y a trop de gens qui se perdent" de Hélène S'égara (respect total à ma cousine pour celle-là!)

- "Ma castagne en bermuda" de String Renaud

- "On m'oubliera" de Lagroucho

- "La Germaine du quartier" de Jennifer Lopette (bon là faut retrouver le titre anglais en fait)

- "In your ass" de Kylie Minable

- "A la queue j'te veux" de Bézé

- " Wattrelos" de Abba-bache

- "La Chance aux roufions", "Ta mère" et "Y a d'la cuisse" de Charles Traînée

- "Chie moi une chiasse" de Françoise Harpy, reprise par Julien Paclerc

- "La Chialade des gens peureux" de Gérard Legaulois

- "Fais comme la morue" de Michel Fugace, ou encore "C'est un p'tit roman" de Michel Fourien

- "Tout est pourri par chez nous" de Lara Très-Chiant

- "Ma poubelle, histoire de cour" de Barbe-à-rat

- "L'homme au solex" de Edith Plaf

- "J'ai les glaouis qui me démangent" de Yves Dutreuil

- "La mauvaise grosse pute à fion" et "Les croupions d'abord" de Georges Brasseur

- "J'ai tout oubli...quoi?" de Crétina Rococo et Marc...qui déjà?

- "J'traîne du pépion" de Olivia Rouille

- "J'habite seul avec Satan" de Charles Azazel

- "T'as l'fion qui est mort ce soir" de Henri Savachier

- "Ton gode i'm gêne" de AbracadaBarbara

- "Ouvrez les fesses aux pépions" de Pierre Pet-Raie

- "J'ai la quéquette qui flanche, j'me soulage plus très bien... de quelle couleur était mon slip, j'crois bien qu'il est plein d'brin..." de Jeanne Morue

- Spécial chanson enfantine: "Maman les p'tits salauds", "J'ai du bon caca" et "Au clair de ta lune"...

- "Ah le p'tit père il aboie", ou, si vous préférez, "Par derrière par devant" de Karen Chenil.

Bon, la dernière, elle n'est pas de nous, elle est de Jean-Pierre Foucault, qui osa un jour présenter la chanson de Karen Chéryl "A l'envers à l'endroit" en remplaçant le vrai titre par un "Par derrière par devant" de bon aloi. On dit que, ce jour-là, le présentateur eut aussi honte que François Feldman qui, en plein Téléthon, encouragea une pleine assemblée de myopathes à se lever pour danser sur sa chanson...

Alors, pour Jean-Pierre Foucault, les images sont mystérieusement introuvables (mais l'anecdote est confirmée par de nombreux sites internets). Par contre, pour François Feldman, je me vois dans l'obligation de vous les offrir! Attention, ça fait mal...

 

Je n'oserai vous donner rendez-vous pour une 4ème partie de "Ze King and Ze Queen...", mais, en ce bas-monde où règne la médiocrité, tout est possible!

Cousine Anne (toujours en poste, ouf!) et Mafiou, qui en a oublié son conte du lundi!

dimanche, 26 avril 2009

Eclaircissement (si on peut dire...)

culdesac.jpgBon, alors, suite à des demandes incessantes, je me vois dans l'obligation d'éclaircir un certain point soulevé par 2 précédentes notes, les bien nommées "Ze King and Ze Queen of ze Calembours". Question que se posent apparement beaucoup de lecteurs:

Qu'est-ce qu'un "Pépion"?

J'ai longtemps, et naïvement, cru que ce mot disons... argotique, était connu de tous. En tout cas, il est utilisé dans ma famille depuis des années, sans que cela pose problème à qui que ce soit. Juqu'à l'écriture de ces articles de blog, malheureusement... Figurez-vous que j'ai même fait des recherches internetiennes sur ce mot, pour me rendre compte en fait qu'il n'y a visiblement que ma famille qui l'utilise, en tout cas dans le sens que nous lui donnons... J'ai aussi découvert que "Pépion" est le 31 679ème nom de famille le plus porté en France, puisqu'il y a 288 Français qui le portent fièrement.

Tout ça ne vous dit pas ce qu'est un pépion, me direz-vous.

Un indice: un de mes cousins a souvent pour (mauvaise) habitude de nous demander s'il peut nous "catouler le pépion"... Depuis, je suis d'ailleurs en froid avec lui...

Vous ne voyez toujours pas? Bon ben je vous le donnanmille: un pépion est un séant, un fondement, un arrière-train, un derche, un fion, une paire de fesses, un CUL, quoi! C'était pourtant pas compliqué!

Vous comprendrez donc pourquoi cette phrase trouvée sur le site des noms de famille évoqué plus haut m'a fait doucement rigoler: "Cette carte affiche la répartition par département du Pépion en France"...

Bon ben voilà... c'était Mafiou Patel juste pour vous dire ben rien du tout...

Mafiou, qui s'excuse par avance à tous les Pépions de France...

Ze King and Ze Queen of ze calembours, Ze retour!!!

note_de_musique.gifVous ne pensiez pas qu'on allait s'arrêter en si bon chemin avec ma cousine??? En exclusivité, on vous livre nos derniers détournements de chansons! Et en plus, vous, ça vous permet de faire un petit jeu en même temps! A vous de retrouver le titre et l'interprète original! Je vous préviens, on a parfois trouvé des trucs dans les bas-fonds de la connerie... Mais ça fait toujours rigoler (en tout cas, ça fait rigoler ma cousine et moi... hum...). C'est parti(flette, mfff... werf erf erf!!! ça donne le ton!):

- "La bite à Lucas" de Ricky LaPine

- "La lettre Q" de Renan Lubrique

- "Tu m'fais tourner la minette" de Edith Baffe

- "Aîe oui l'sauvage" de Gloria Gayremord

- "Fuckollection" de Laurent Fous-lui-z-y

- "Moule sentimentale" de Alain Roufion

- "Magne-toi l'fion forever" de Glauque Francis

- "Si tu veux m'essuyer" de Florent Glaouy

- "Quelqu'un m'a fui" de Carla Pruneau

- "J'dois chier à mourir" de Francis Labrel

- "Ici les Enculés", par... Les Enculés... (oui, facile, je sais...)

- "Fistule Grattant" de Peugeot

- "Fermière Rance" de Chyo

- "Rue des petites bites" de Pabrique Truelle

- "Zoubie" des Crânes-du-Berry'z

- "Je chie dans mon froc, Liberté" de Kaka Mousskirou

- "T'as l'air d'une vilaine souris" de Erniqué Iglaouisias et Naaadddiiiyyyaa (tiré par les cheveux celui-là!)

- "Jeanin'" de Zob Barley

- "L'Eddy Merckx malade" de Christine Agoulura, ou encore "Lady Confiture" de Crétina Aguilonez

- "Soulevant ton slip" de Céline Pépion et Garoudelafortune

- "Les gros bleus" de Christastrophe

- "Don't shit" de No Prout

- "Ouh l'avaleuse" de Doigtée-de-raie

- "Bande-z-y Bande pas" de Chantal Gougnotte

- et un dernier pour la route: "A l'huile, oh Louise lave tout" de Whitney Rouston.

Je vous préviens, on en a encore en magasin! C'est pas impossible qu'on en remette une 3ème couche!!!

Le désespérant Mafiou, secondé par sa non moins désespérante cousine Anne...

samedi, 25 avril 2009

Spécial "J'ai ripé dans ma commande!!!"

warning.gifCa, c'est du vécu, et, je ne sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai eu envie de vous le raconter.

Donc, aujoud'hui, c'est une spéciale "Je commande du coq à l'âne!". A l'appui, 2 scènes vécues, l'une il y a quelques jours, l'autre il y a quelques années lors de nos célèbres soirées "Eurovision".

Scène 1. Lieu: terrasse d'un café, sur la digue de Malo-les-bains (la Promenade des Anglais ch'ti), vers 18h30 (l'heure a son importance, encore que...).

Cliente:"- Bonjour, mademoiselle. Pourrais-je avoir un déca, s'il vous plaît?

Charmante serveuse: - Mais bien sûr, madame, sans problème!

2 minutes plus tard...

Cliente: - Euh, mademoiselle, tout compte fait, je vais changer ma commande. Je n'avais pas vu l'heure qu'il était! Je vais plutôt prendre un porto!"

Lucie en rit encore, je crois...

Scène 2. Lieu: Friterie Saint-Pierre, en face de chez ma soeur Emilie, à Wervicq. L'heure n'a ici aucune importance...

Ophélie: "- Bonjour, monsieur! Je prendrais bien un pan-bagnat au thon, s'il vous plaît!

Monsieur le friteur: - Ah désolé mademoiselle, mais on n'a plus de pain à pan-bagnat!

Ophélie (mine depitée): - Oh, ben c'est pas grave... Je vais prendre un sandwich au pâté!"

L'un des plus beaux fous rires de ma vie!

Bon, pour me faire pardonner l'inutilité toute relative de cet article, je vous propose en exclusivité la seule chanson non-énervante de Lara Fabian! C'est un extrait de la BO du film "Final Fantasy, les créatures de l'esprit" (film chiant mais beau), ça s'appelle "The dream within", je l'ai retrouvé en cherchant une idée de musique de film pour ma fête d'école, et Lara Fabian ne passe pas toute la chanson à meugler!

Si si, c'est beau, vous verrez!

Mafiou, en vous remerciant!

L'antre maudite du Comte Draculifiou - part 5

Bon ben vous allez sérieusement vous demander si ce sacré Comte Draculifiou n'a pas une case en moins à toujours regarder des films horribles... Mais que voulez-vous, on ne se refait pas! Aujourd'hui, bande de lombrics gluants, je vais vous refaire le coup de "Vendredi 13". A savoir comparer 2 films: l'original et son remake. Et, je vous le donne Emile, c'est "La dernière maison sur la gauche"(dont le remake vient de sortir sur nos écrans franchouillards) qui va avoir  les honneurs de l'article d'aujourd'hui.

Commençons par le commencement...

1960: Ingmar Bergman réalise "La Source", un film racontant le viol d'une jeune fille par deux bergers, et la vengeance des parents de la jeune fille, chez qui les 2 violeurs ont trouvé refuge.

derniere-maison-sur-la-gauche.jpg1972: Wes Craven (qui réalisera plus tard "La colline a  des yeux", "Les griffes de la nuit", "Scream" et autres joyeusetés plus ou moins réussies...) réalise un remake actualisé du film d'Ingmar Bergman, et l'intitule "The last house on the left". Dès le départ, le film annonce la couleur en affirmant être inspiré d'une histoire vécue. L'histoire, bien que resituée dans les années 70, reprend les grandes lignes de celle d'Ingmar Bergman. Mari et son amie Phyllis, à la recherche de marijuana, sont enlevées par une bande de voyous dégénérés menée par le terrifiant Krug (rien que son nom est tout un programme...). Les 4 psychopathes vont faire subir les pires outrages aux pauvres jeunes filles, en les battant et les violant avant de les assassiner. Puis ils trouvent refuge chez un couple, sans se douter un instant que ce sont les parents de Mari. Quand les parents découvrent ce que les tarés ont fait à leur fille, ils décident de se venger de la manière la plus barbare qui soit...

Bon, il faut dire que rien que ce résumé du film a de quoi révulser. Le film ne trompe pas sur la marchandise: les scènes de torture des jeunes filles sont parfois insoutenables, et la vengeance des parents est d'une barbarie certes libératrice et défoulante (les psychopathes sont vraiment détestables) mais aussi d'une violence inouïe: électrocution, gorge tranchée, découpage à la tronçonneuse, et on a même droit à un sexe tranché d'un coup de dent! Lors de sa sortie, ce film a donc logiquement provoqué un scandale, et il fut même interdit pendant 30 ans en Grande-Bretagne. En regard des films d'aujourd'hui, il faut pourtant bien admettre qu'il ne montre pas forcément grand chose: le découpage à la tronçonneuse est hors-champ (on ne voit que le résultat) et il en est de même pour la castration "à la bouche". Mais Wes Craven est très doué pour installer une ambiance malsaine et terrifiante. Le film a un côté réaliste accentué par une réalisation approximative et un casting de tronches pas possibles... Et, bien entendu, le sujet du film lui-même est révoltant. En bref, on peut être rebuté par l'aspect "brouillon" de ce premier film, par l'interprétation parfois douteuse de certains acteurs, et par le côté "gratuit" de toute cette violence. Mais le film ne peut pas laisser indifférent.

lasthouse.jpg

 Mais quel message peut bien vouloir délivrer Wes Craven avec ce genre de film? On est en droit de se poser la question, et je me la pose encore, il faut bien le dire. Tout juste sait-on que le réalisateur veut montrer l'un des côtés sombres de l'âme humaine: le fait que des victimes puissent devenir aussi barbares que leurs bourreaux. Quelques années plus tard, Wes Craven remettra le couvert avec "La colline a des yeux", à la thématique quasi-similaire, puisque ce second film raconte la vengeance d'une famille décimée par une bande de sauvages habitant dans les montagnes. Là encore, on a affaire à une histoire de vengeance des victimes, devenant pour l'occasion aussi violentes que leurs tortionnaires. "La colline a des yeux", qui clame également être inspirée de faits réels, provoquera aussi un scandale et sera longtemps censurée dans certains pays. Et le film sera également remaké (brillament d'ailleurs) par le frenchy Alexandre Aja.

la-derniere-maison-sur-la-gauche.jpgJustement, en parlant de remake, qu'en est-il de celui de "La dernière maison sur la gauche"? Supervisé par Wes Craven himself, il est réalisé par Denis Iliadis, dont c'est le 2ème film. Contrairement à l'original, le film est interprété par des acteurs connus, dont Tony Goldwyn (le méchant de "Ghost", c'était lui), Monica Potter (vue dans "Les Ailes de l'enfer" et "Saw", entre autres) et surtout Garret Dillahunt, qui interprète aussi en ce moment le terrible Cromartie, vilain Terminator des "Sarah Connor Chronicles" (une série qui vaut mieux que sa réputation!). Autre différence notable: la réalisation n'a rien d'amateur, et la photographie du film installe une ambiance poisseuse et inquiétante qui contrebalance le côté "net" de la réalisation. L'interprétation est au diapason, avec une mention particulière pour les 2 actrices qui jouent les jeunes filles agressées par Krug et sa bande. Pour une fois, on n'a pas affaire à des bécasses écervelées. Ici, les victimes se rebiffent, répondent par la voix et les poings à leurs tortionnaires, et, même si ça causera leur perte, ça fait quand même du bien de voir des victimes réagissant de manière moins bêtifiante qu'à l'accoutumée. Le film n'est donc pas un remake plan par plan de l'original. Sur certains points, Denis Iliadis s'éloigne même carrément de son modèle. Ainsi, les 2 jeunes filles ont plus de répondant face à leurs agresseurs. Le plus jeune des agresseurs (qui dans l'original sympathisait de manière ambigue avec l'une des jeunes filles mais finissait suicidé d'une balle dans la tête) montre clairement qu'il est du côté des jeunes filles, puis des parents (et il connaîtra une destinée différente de celle de son modèle, du coup...). Dans l'original, il était clair que les parents mettaient en place une implacable vengeance contre les psychopathes, avec installation de pièges bien pensés censés venir à bout de ceux-ci. Dans ce remake, cet aspect est moins clair. On a plus l'impression que les parents veulent échapper à Krug et sa bande, même s'il faut pour cela en arriver à devenir aussi violent qu'eux. Leur vengeance prend plus l'aspect d'une "légitime défense", ce qui n'était pas forcément le cas dans la 1ère version. Niveau violence, même si on n'a pas droit à la fameuse scène du sexe tranché, le film va loin. Très sanguinolente, la violence y est parfois viscérale, et on a même droit à une main réduite en charpie dans une broyeuse ainsi qu'à une tête explosée dans un micro-onde... Miam... Quant au supplice des jeunes filles, il est aussi insupportable que dans le 1er film. Vous voilà prévenus!

Des différences, il y en a encore, la plus notable concernant la fin du film, qui fera probablement bondir les fans de la 1ère version. Question de goût... Mais, au moins, ce remake se termine de manière moins abrupte que son modèle...

lasthouse2.jpg

Bilan final: j'ai préféré le remake à l'original, mais uniquement car la réalisation et l'interprétation sont un cran au-dessus. Les deux films méritent pourtant d'être vus, même si on peut tout à fait comprendre que certains soient révoltés par cet étalage de violence morale et physique. A chacun d'en faire sa propre interprétation, sans oublier que ce ne sont "que des films", et des films d'horreur qui se revendiquent comme tels...

Comte Draculifiou, qui habite le 6ème appartement sur la gauche...

vendredi, 24 avril 2009

Ze King and Ze Queen of ze calembours!

jeudemots.jpgQuand ma cousine et moi-même nous emmerdons sur MSN, on parle de tout et de rien, et, surtout, on fait des concours de calembours débiles. Le dernier en date? Je vous l'expose...

Pour ma fête de l'école, thème imposé: "les musiques de film"... Déjà, sans thème imposé, j'ai du mal à trouver une bonne musique, alors, avec un thème défini... Ceci dit, ça a le mérite de rétrécir le champ de recherche. Sur MSN, au bord du gouffre du désespoir, je demande à ma cousine de me donner des idées. Et on est parti sur l'invention totalement farfelue de nouveaux titres de chanson et d'interprètes. Ca n'avait plus beaucoup de liens avec les musiques de film, mais on a bien ri malgré tout!

Au risque de passer pour le dernier des crétins, voici une liste non-exhaustive de nos fabuleuses "trouvailles"... Saurez-vous retrouver les titres et les interprètes originaux auxquels nous faisons allusion? C'est parfois tiré par les cheveux! Let's go (dasse... ça commence bien, non?):

- "Pépion de lumière" de Cindy Sandale

- "Dieu m'a donné la flemme" de Ophélie Hiver

- "J'ai trop dépassé les limites de la connerie" de Julien Golden

- "L'antépénultième séance" d'Eddi Michelle

- "Allumez le fion" de Johnny Padidée

- "Elle est morte la lune" de Nicole-le-tas

- "Eve, rassieds-toi" de Julie Flétrie

- "Titanique" de Céline Fion

- "Le vent en sortira" de Trou Noir Désiré

- "Womanorganizer" de Britney Pire

- "J'ai demandé à ta lune" de Indopine

- "Sous tes vents" de Garoudeur et Céline Fion

- "(T'irais pas chier) à ma place" de Zazou et Aksel Bavoir

- "Manhattan-Roubaix" de Peugeot et Axelle Rouge

- "Lave-mi l'pépion, Lave-mi l'trou" de Elvis Presse-les

- "Comme ta bite rude" de Cloclo Francky

- "Ché fou ché mi" de Liiiionel Rich'ti.

- "Vous les coquins" de Sheilation

- "J'aimeuh les fions" de Jacques Du-Trou

Oui bon, je sais, c'est très con! Mais parfois on s'amuse comme on peut (et comme on veut, na!!!!!!).

Mafiou, fils spirituel de Maître Capello.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu