Avertir le modérateur

mercredi, 06 mai 2009

L'antre maudite du Comte Draculifiou - part 6

Et bien je recommence cet article, puisque le drame prévisible du "teneur de blog" est finalement arrivé: alors que j'arrivais à la fin de mon article, impossible d'enregistrer, et retour à la page d'accueil... donc note perdue! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!

dragon-ball-evolution-film.jpgEn plus, c'eut été dommage, une partie de mon article est consacrée à un chef d'oeuvre impérissable du cinéma fantastique, j'ai nommé le merveilleux "Dragon Ball Evolution"... Et oui, parce que, pour une fois, je ne vais pas vous parler de films d'horreur! Encore que... d'un certain point de vue, Dragon Ball Evolution peut être considéré comme un film d'horreurS: le scénario, les effets spéciaux et les acteurs sont vraiment horriiiiiiiiiiiibles!

Je m'explique: Pour ceux qui ne connaissent pas, Dragon Ball, au départ, est un manga adapté en dessin-animé dans les années 80, qui raconte les aventures d'un petit garçon d'origine extra-terrestre, à la force sur-humaine, et qui recherche les 7 boules de cristal, magiques puisqu'une fois réunies, elles permettent d'exaucer n'importe quel voeu. Récit d'aventures, d'initatition et de combats, ce dessin-animé a bercé l'enfance de toute une génération (dont je fais partie). Autant dire que le film sorti récemment était attendu par des milliers et des milliers de fans de la génération Dorothée! La révolte des spectateurs qui l'ont découvert à partir du 1er avril (la date de sortie du film était un signe!) n'en est que plus grande et, pour tout dire, légitime!

Le synopsis: Dans les temps anciens, 7 sages créèrent les 7 boules de cristal pour protéger la Terre de Piccolo, un invincible guerrier qui a failli éradiquer la race humaine... De nos jours, le terrible (et méconnaissable par rapport au manga...) Piccolo fait son non moins terrible retour, et seul San Goku, jeune homme qui va au lycée en vélo (!) et se bagarre bêtement avec ses camarades comme dans une mauvaise série pour ado (!!), semble capable de l'arrêter. Et oui, car le destin de San Goku est mystérieusement (mais alors très mystérieusement!!!) lié aux 7 boules de cristal...

piccolo7.jpg

Pfff... par où commencer... Le film reprend (très, mais alors très!) globalement l'histoire de la série animée, qui se terminait d'ailleurs par le combat contre Piccolo. Le truc, c'est que la série mettait plus de 150 épisodes pour en arriver là. Le film, lui, dure 1h30. Vous voyez ce que ça veut dire? Bref... Tout est nul dans ce film: les acteurs sont d'une neutralité confondante, le scénario tient sur un timbre-poste, les effets spéciaux sont d'une laideur repoussante... J'en rajoute? Sur Internet et dans les magazines, le film est unanimement massacré par la critique et par le public. A juste titre. Au rayon aberration, on peut citer: le look de Piccolo, l'origine des boules de cristal, la transformation de San Goku en Grand Singe (oui, elle a lieu, mais ce singe, en plus d'être rikiki, est à la solde de Piccolo! N'importe quoi!), la jeunesse "retrouvée" de Tortue Géniale (adieu la barbe et la carapace de tortue, bonjour le cabotinage ridicule de Chow-Yun-Fat), la transparence des personnages de Bulma, Yamcha et Chi-Chi (indigne des personnages du manga), la facilité déconcertante avec laquelle San Goku retrouve les boules de cristal (qui devaient probablement être dispersées dans un rayon de 5 km...) et le souhait ridicule énoncé par San Goku à la fin du film (J'ai le choix entre la paix dans le monde, ou la résurrection d'un gars que je connais depuis 2 jours... qu'est ce que je choisis?), le célèbre et attendu Kaméhaméha sert à éteindre des bougies, et le rayon d'énergie de Piccolo n'a plus la forme si caractéristique qu'il avait dans le manga... A "sauver", si on peut dire: Tortue Géniale (ou Maître Roshi, plutôt...) a toujours les mains baladeuses et planquent des magazines coquins... Et... c'est tout.

Moi, j'ai découvert cette bouse filmique grâce à mon ami I. Mulle, et quelque part c'est tant miaux, car ça m'aurait ennuyé de dépenser de l'argent pour aller voir cette chose! En tout cas, vous voilà prévenus! Car, même si vous ne connaissez pas du tout l'univers de Dragon Ball, dites vous qu'en plus d'être une mauvaise adaptation, c'est aussi un très mauvais film fantastique!

x-men-origins-wolverine-poster.jpgContinuons sur le chemin des adaptations de bande-dessinée au cinéma, et parlons de "X-Men Origins: Wolverine". Alors, celui-là, je l'ai découvert de la manière la plus légale qui soit: en salle, à tarif réduit certes (ben oui, je truste les salles de ciné le matin, car y a moins de monde et  c'est moins cher!), mais j'ai bien payé ma place! Et je ne le regrette pas, car j'ai passé un bon moment!

C'est sûr, ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle. C'est sûr, les 2 premiers X-Men étaient mieux. C'est sûr, le film n'est pas tout à fait respectueux de l'univers  des X-Men, et de l'origine de Wolverine en particulier. C'est sûr, il y a des facilités et des aberrations scénaristiques (à ce titre, vous pouvez aller sur allociné, et sur les forums du film, certains internautes ont dressé la liste de toutes les incohérences et erreurs du film, et on arrive vite à 100, en fait!). Mais pourquoi bouder son plaisir? Hugh Jackman, qui reprend son rôle de Wolverine/Logan/James/Weapon X/... est toujours aussi à l'aise. Les effets spéciaux, dans l'ensemble, en mettent plein la vue. Les combats ne sont pas archi-découpés et restent donc lisibles la plupart du temps. Et l'apparition de certains mutants est réjouissante. Ce dernier point est l'un de ceux qui soulèvent le plus de critiques. Gambit, Le Blob, Cyclope, Silver Fox, La Reine Blanche, DeadPool, et bien sûr Dents-de-Sabre (très différent de celui du 1er film, mais tout aussi bien...)... Tous ces mutants étaient attendus par les fans, et on peut effectivement regretter le sort qui est réservé à certains d'entre eux, de même qu'une certaine "artificialité" de leur présence. Toujours est-il qu'on est bien content de les voir mis en scène, et la démonstration de leurs pouvoirs est souvent bien amenée.

En bref, si on n'est pas trop exigeant en terme de cohérence scénaristique, et si on n'est pas un fan hardcore de l'univers X-Men, le film est très plaisant, et sa vision sur grand écran est justifiée!

xmen_origins_wolverine15.jpg

Comme quoi, tout n'est pas négatif dans cet article, vous ne trouvez pas?

Comte Draculifiou, qui, promis, va quand même se remettre aux films d'horreur!

Commentaires

Soyons clair ... Dragon ball n'a que le nom de commun avec le manga ... le réalisateur a ajouté "évolution" pour prévenir que ce ne serait pas le manga qu'on connait ... mais le titre plus juste aurait du être "Dragon Ball Régression"

Pour Wolverine, on est d'accord que ça vaut le grand écran, après si on s'y connait, on grince des dents, et si on ne connais pas le personnage plus que ça, c'est sympa !

Écrit par : Stitch | vendredi, 08 mai 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu