Avertir le modérateur

lundi, 18 mai 2009

France... one point...

Eurovision_2009_2.jpgTous les ans, mes soeurs, ma mère,ma cousine (Anne, la reine du calembour), quelques amis et moi-même attendons impatiemment le mois de mai... Pourquoi, me direz-vous? Pour commémorer la victoire de notre aimable Président? Euh... non. C'est tout simplement parce que le mois de mai est le mois de (tous en choeur)

L'Eurovision!

J'en vois qui font déjà la grimace devant leur écran! Attendez que je vous explique avant de cliquer sur la croix en haut à droite!

Je reprends: en l'honneur de cette fête musicale internationale qu'est l'Eurovision, tous les ans, on organise avec les personnes pré-citées une soirée "Eurovision". Feuille de score, stylo acéré et critiques acerbes à l'appui, on écoute religieusement la vingtaine de participants au concours, puis nous les notons, en n'oubliant pas d'écrire 2 ou 3 remarques du style "chanteuse habillée comme Régine, mais en pire", "Laurence Boccoloni est tout de même d'une autre classe", "belle paire de nichons mais voix de chiottes", ou encore "y a de la chorégraphie et de la mise en scène, mais la chanson pue du c...". Et, pour finir, on établit notre "top 5", avant de se taper l'énoncé des scores, qui, tous les ans, accomplit l'exploit de sembler encore plus long que les chansons elles-mêmes.

Bon, tout cela n'est pas bien sérieux, faut le prendre au Nième degré! C'est avant tout une occasion pour nous de nous marrer devant un spectacle qui est souvent d'une ringardise ou, au contraire, d'une excentricité inimitable.

Alors? Quoi de neuf pour cette édition 2009? Précisons d'entrée de jeu qu'Ophélie n'a toujours pas eu son pan-bagnat au thon, et qu'elle a encore dû se contenter d'un sandwich au pâté... Je vous laisse chercher dans les pages de ce blog la "savoureuse" anecdote à laquelle je fais allusion...

Mais là n'est pas le plus important. D'entrée de jeu, le spectacle commençait fort, puisqu'on a eu droit à nos 2 présentateurs français (Cyril Hanouna et Julien Courbet...) dans les rues de Moscou. Et oui, j'ai oublié de dire que, grande victorieuse de l'an passée, c'est la Russie qui organisait le concours cette année. Alors, de 2 choses l'une, soit France 3 a voulu jouer la carte "on fait de l'humour en rassemblant tous les clichés sur la Russie", soit la Russie est vraiment un pays moche et triste... Car nos 2 stars françaises évoluaient dans un paysage évoquant plus un décor de télé locale (temps gris, vieux bâtiments industriels en arrière-plan et vieille Traban comme accessoire...) qu'un décor de show à paillette... Bref, Cycy et Juju sortent 2-3 blagues dont on sentait qu'elles ne servaient qu'à les empêcher de se tirer une balle dans la bouche ou de retourner vite fait à l'aéroport pour retourner en France. Puis le spectacle commence!

Pour l'occasion, le gagnant de l'an dernier est venu réinterpréter sa chanson (oui, c'est la tradition eurovisienne). Tel un ange immaculé, on le vit suspendu dans les airs pour arriver gracieusement sur la scène... Et là, c'est le drame... Accroché à des filins (ben oui, il ne volait pas pour du vrai...), le chanteur devait enlever sa veste pour commencer sa chorégraphie. Et c'est à ce moment que... tout bascule... dans l'horreur (on dirait pas Christophe Hondelatte ou Pierre Bellemare comme ça?) : sa veste se prend dans les filins, et il n'arrive pas à s'en dépêtrer... Le pauvre se débattait comme un pauvre moucheron pris dans une toile d'araignée. Une des danseuses vint à sa rescousse pour le délivrer de son piège diabolique, mais c'était trop tard: il s'était de toute façon chopé la honte. A ce moment, on s'est tous dit qu'on aurait droit à un grand cru de l'Eurovision... Mais, pour tout dire, ce fut le moment le plus ridicule de la soirée. Le reste ne fut pas aussi honteux.

scèneEurovision.jpg

Puis les participants de chaque pays se succédèrent pour interpréter leur chanson. Dans l'absolu, la majorité des titres étaient écoutables, mais on restait quand même bien dans de l'Eurovision classique, à savoir:

- de l'eurodance bien pourrie avec 15 ans de retard,

- du slow bien niais interprété en anglais avec des paroles genre "My love is so beautiful that i fall in love with your heart of love and happiness in the bisounours land of sweet sugar of ze friendship marvellous".

- ou de la musique folklorique traditionnelle, qui a au moins le mérite de nous faire découvrir un versant de la culture musicale et chorégraphique d'un pays...

Et, au milieu de tout ça, notre Patricia Kaas nationale, avec une chanson qui n'était ni de la dance au rabais, ni un slow à la guimauve, ni de la musique franco-française avec de l'accordéon... Non, elle a interprété une chanson ...disons... lente, triste, mais qui sortait du lot. Son titre: "Et s'il fallait le faire?". Je ne vous ferai pas l'injure de répondre à cette question.

Au niveau des participants, on a également eu du très classique: de la mémère empailletée, du beau gosse ultra-brite avec chemise qui s'ouvre de plus en plus au fur et à mesure de la chanson, du groupe dont on se demande s'ils n'ont pas été sponsorisés par Michou, de la poufiasse habillée ras-les-fesses avec plein de cheveux qui bougent tout le temps,... Et, au milieu de tout ça, notre Patricia Kaas nationale, habillée comme Edith Piaf qui aurait oublié une manche de sa robe.

Bilan des courses: on a fini 8ème sur 25, et en dépassant les 100 points. Ce qui, quand on y pense, est très honorable, puisque ça fait quand même une paire d'années qu'on termine dans les profondeurs du classement en atteignant péniblement les 15 points. Rendons grâce à Patricia Kaas de nous avoir au moins rendu notre honneur sans céder aux facilités de l'Eurovision! Sinon, à part ça, on a pu constater avec résignation que c'est toujours le vote "entre voisins " qui prime. Seul problème, si on peut dire, c'est qu'il n'y a que les pays de l'est et du nord de l'Europe qui le pratiquent (c'est pas pour rien que Patricia Kaas, superstar en Russie, a été choisie pour représenter la France...)! Ainsi, la France peut toujours se brosser pour avoir des points de nos "amis" belges ou espagnols. Ce n'est pas le même son de cloche chez nos voisins de l'Est et du Nord, qui, logiquement, trustent les 1ères places du classement... On en pense ce qu'on veut, mais la France devra encore longtemps diffuser des images de Marie Myriam pour illustrer la "Victoire Eurovision". Y a plus grave dans le monde, vous me direz. Et vous n'avez pas tort...

Mais qui a gagné vous demandez-vous surement, mélomanes que vous êtes? (quoi, moi pétomane??? Fra-ca-sséééééé!)

eurovisionNorway.jpg

Et bien c'est la Norvège, représentée par un fringuant violoniste qui a réussi l'exploit incroyable de jouer de son instrument avec un archet qui avait visiblement une paire de cordes cassées... le scandale du violon en play-back! (bon, le chanteur, lui, chantait en live au moins). La chanson n'en reste pas moins entraînante et fraîche, malgré la débilité de ses paroles ("je suis amoureux d'un conte de fée...", hommage caché au célèbre conte du lundi du Père Mafiou), et sa 1ère place n'est pas usurpée... Je n'en reviens pas d'écrire ça... j'ai comme un vertige...

Je vous laisse juger sur pièce, avec cette vidéo du gagnant, norvégiennement nommé Alexander Rybak.

Et vivement mai 2010!

Mafiou... twelve points!

Commentaires

La nu, néo, nouvelle chanson française qui lave plus blanc

À la confluence de la littérature pour jouvencelle en chaleur et de l’histoire pour syndicaliste, se situe cette nu, néo, nouvelle chanson élue produit du bon goût, fille du conforme et du naturel à la lisière de l’allèle récessive et de la maladie héréditaire.

Même si cette nu, néo, nouvelle chanson française apôtre du statut quo végétant dans son propre nombrilisme depuis toujours, attise les vocations bourgeoises et prolétaires – les uns fantasmant les autres – elle excite les plumes des pygmalions dispensant leur existentialisme pratique en 10 leçons et la romance politique pour les nuls.

la suite ici :

http://souklaye.wordpress.com/2009/02/08/la-nu-neo-nouvelle-chanson-francaise-qui-lave-plus-blanc/

Écrit par : walkmindz | mardi, 19 mai 2009

Euh...

Écrit par : Mafiou | mardi, 19 mai 2009

Hé bin ... y en qui n'hésite pas a claquer un morceau de leur article comme pub ... sauf que là on a pas envie de savoir la suite XD

En tous cas c'est sur, c'est pas un skyblog ! Mdr !!

Bon ... j'avais un z'anniv, donc je n'ai pu voir ce show fantastique mais on fait le même que vous en temps habituel, calepin, stylo et commentaires ravageurs ...

Merci pour la vidéo, au moins je sais qui a gagné maintenant, même si le chanteur me fait rire avec toutes ses manières, il me fait penser a Gad quand il fait le chanteur suédois avec son sourire ultra brite et ses clins d'oeil !

J'ai manifestement loupé un grand moment de chansons mais c'est de pire en pire année après année, 2010 n'en sera que plus drole ( en attendant je retournerais bruler un cierge pour le retour d'Olivier Minne en commentateur )

Écrit par : Stitch | mardi, 19 mai 2009

Ecoute, c'est incrédible, pour Gad Elmaleh, ma cousine a fait exactement la même remarque que toi! Moi, je n'ai pas vu le sketch, mais je ne peux que vous faire confiance!
Et heureux de voir qu'on n'est pas les seuls à organiser ces fameuses "soirées Eurovision"! Allez, soyons fous: lançons une mode! :)

Écrit par : Mafiou | mardi, 19 mai 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu