Avertir le modérateur

lundi, 28 septembre 2009

Fallait appuyer?

manege.jpgAujourd'hui, c'était le retour tant attendu (oui, enfin, bon...) de "Tournez, Manège", présenté dans sa version 2009 par l'indispensable Cauet. Malgré toute l'affection que je peux porter à ce fabuleux animateur, je dois bien avouer qu'il aura du mal à remplacer dans mon coeur Evelyne Leclercq, Fabienne Egal et Simone Garnier. Et je ne parle même pas du demi-dieu Charly Oleg, qui, outre ses talents de pianiste, avait toujours le chic pour parler en même temps qu'Evelyne Leclercq, souvent pour répéter ce qu'elle venait de dire... Ce qui donnait lieu à des dialogues (si on peut dire...) du style:

Evelyne: - Et bien bonjour à tous, par ce magnifique lundi midi...

Charly: - Ouais formidable, lundi midi!...

Evelyne: - On se donne rendez-vous tous les jours entre Jeopardy et le Juste Prix...

Charly: - Ouais formidable Le Juste Prix!...

Evelyne: - Juste Prix présenté par notre ami Patrick Roy...

Charly: - Ouais, Patrick Roy, formidable!

Etc...

J'avoue humblement que je n'ai pas regardé cette nouvelle version de "Tournez, Manège"... Je ne me permettrai donc pas de critiquer (même si je suis intimement convaincu que c'est une merde...). Mais ce retour impromptu a au moins le mérite de nous ouvrir les yeux à tous! Avez-vous remarqué l'immense faute d'accord contenue dans le titre? Non? Je m'explique : Tournez, du verbe "tourner", 1er groupe, ici conjugué au présent de l'impératif, à la 2ème personne du pluriel. Vu la tournure du titre, il semblerait qu'une force obscure s'adresse directement aux manèges pour leur ordonner de tourner. Donc, de fait, il devrait y avoir un "s" au bout de manège!!! Ben oui, la 2ème personne du pluriel implique qu'on s'adresse à plusieurs manèges! Honte à vous, gens de la 1ère chaîne! Et bravo pour votre promotion approximative de la langue française! Comme si vous n'aviez pas fait assez de dégâts avec "Secret Story"! Tsssss...

Et après, y en aura encore pour douter du titre de mon blog. Non mais je vous jure...

Pour nous consoler, autant regarder une petite parodie des Inconnus. Allez, c'est pour vous!

 

Ouais, Mafiou, Formidable!

dimanche, 27 septembre 2009

La rentrée des séries! (épisode 2 - spécial "Dossiers X")

to_be_continued.jpgAprès nous être "penchés" (quel délice...) sur la rentrée des séries pour ados remplies de blaireaux ultra-brite et de poufs écervelées, pénétrons dans un domaine beaucoup plus intéressant: celui de la série fantastique!

Et plus particulièrement sur 3 séries qui ont fait une rentrée réussie il y a quelques jours outre-atlantique:

 

 

 

flash-forward-what-did-you-see.jpgCommençons par une nouveauté: FlashForward, série mystérieuse qui est censée devenir l'héritière de "Lost" (qui tire sa révérence en juin 2010...snif...). Le point de départ de cette série est on ne peut plus simple: partout sur Terre, les êtres humains subissent une perte de conscience de 2 min 17... Durant ce laps de temps, beaucoup aperçoivent des bribes de ce que sera leur vie dans 6 mois. Une équipe du FBI enquête alors sur ce mystérieux incident...

Bon, au départ, on se demande comment ils vont pouvoir tenir une saison entière avec ce point de départ. Et je dois bien avouer qu'à l'issue de ce 1er épisode, je n'ai pas encore trouvé la réponse. Au début, on craint le pire: on voit la vie de plusieurs américains 4 heures avant le mystérieux black-out. Et une série qui commence par un flash-back alors qu'elle s'appelle "FlashForward", ça commence mal... Bref, heureusement, l'exposition ne dure pas bien longtemps, et enfin arrive la perte de conscience collective, avec tous les effets désastreux qu'on peut imaginer: accidents de voitures, d'avions, décès dans les hôpitaux, etc... Des visions de fin du monde s'offrent à nous, mais, bizarrement, peu de scènes de panique... Encore plus étrange, après cet événement mondial et pour le moins préoccupant, chacun retourne à ses occupations, à son travail, à sa petite famille... Aucun illuminé pour courir à poil dans la rue en hurlant que c'est la fin du monde. Aucun rassemblement dans les église pour attendre le Jugement Dernier. Rien de tout ça. Il n'empêche qu'on accroche quand même à l'épisode, et qu'on a malgré tout envie de voir la suite. D'autant que les dernières minutes de l'épisode nous montrent que le black-out collectif ne l'est peut-être pas tant que ça (mais on s'en doutait un peu...). Au rayon bonne surprise, saluons la beauté des images et la solidité du casting (même si Joseph Fiennes, le frère de l'autre, manque un chouïa de charisme). Attendons l'épisode 2 pour voir dans quelle direction va aller l'intrigue.

heroes.jpg2ème série à avoir fait une belle rentrée: Heroes, dans sa 4ème saison. J'en suis d'autant plus ravi que les saisons 2 et 3 ont été de vrais désastres, surtout si on les compare à la 1ère saison. Cette année, "Heroes" nous revient en pleine forme, et retourne à ses racines en nous proposant une intrigue simple et accrocheuse, comme celle de la 1ère saison, justement.

A la fin de la 3ème saison, les seuls "événements" notables étaient la "résurrection" de Tracy, la femme de glace, qu'on pensait morte, explosée en 1000 morceaux par le terrible Danko, ainsi que "l'enfouissement" de la personnalité de Sylar, le tueur sanguinaire, au plus profond de l'âme de Nathan Petrelli. Pour les autres personnages, rien de bien palpitant, et on les retrouve d'ailleurs au début de cette 4ème saison en train d'essayer de vivre une vie relativement normale. Ainsi, Peter consacre son temps à sauver des vies en tant qu'ambulancier, et sans utiliser ses pouvoirs. Il veut de la sorte devenir un héros "normal". Claire l'immortelle rentre à l'université, et les scénaristes nous épargnent enfin les niaiseries adolescentes du personnage pour l'impliquer direct dans une affaire de mort suspecte, quand elle retrouve sa coloc écrasée en bas de son immeuble. Suicide, meurtre, accident? Bien évidemment, c'est en utilisant son pouvoir sous les yeux médusés d'une autre étudiante que Claire trouvera la réponse, ce qui donne lieu à une scène savoureuse. C'est assez rare avec ce personnage pour être signalé. Matt Parkman, le télépathe, est devenu inspecteur, et se refuse à utiliser ses pouvoirs. Il s'est remis avec sa femme Janice et ils élèvent Matty, leur bébé. Mais Matt est bientôt assailli de visions de Sylar, lui réclamant de lui rendre son corps. Déstabilisé par ces intrusions de plus en plus fréquentes, Matt se résigne à réutiliser ses pouvoirs lorsqu'un jeune bellâtre s'intéresse de trop près à Janice. On retrouve également cette tête à claque de Hiro, qui a toujours du mal à contrôler ses pouvoirs spatio-temporels. On apprend en plus que ses pouvoirs sont en train de le tuer à petits feux, et qu'il va sûrement bientôt mourir. Mais, conscient que ses pouvoirs ont sauvé des millions de vies, il ne peut se résoudre à ne plus s'en servir. D'autant plus qu'un mystérieux personnage lui fait comprendre qu'il ne doit pas craindre le fameux "effet papillon". Noah Bennett, quant à lui, est un homme seul, qui a tout perdu, sauf l'amour de sa fille. Il garde un contact ambigu avec Angela Petrelli. Et il devient la cible de Tracy Strauss, bien décidée à se venger, jusqu'à ce que Noah la débarasse de la menace Danko. Commence alors entre eux une certaine forme de complicité... Où les mènera-t-elle? Et puis il y a les nouveaux personnages, qui, cette saison, font partie d'un mystérieux cirque, qui n'est pas sans rappeler celui de la série "Carnivale", d'ailleurs. Parmi ces petits nouveaux, on trouve leur chef, capable de manipuler la matière à distance. Il est interprété par Robert Knepper, le terrible T-Bag de "Prison Break". On trouve également un combattant aux couteaux qui sait en plus manier la super-vitesse. Lui, il est interprété par Ray Park, le Dark Maul de "Star Wars". Enfin, on trouve une jeune femme qui a le pouvoir de révéler certaines choses grâce aux tatouages qu'elle a dans le dos, ainsi qu'un vieillard mourant capable de faire remonter le temps. Où tous ces personnages nous conduiront-ils? Difficile à dire, mais remercions déjà les scénaristes pour avoir simplifié l'intrigue et pour être revenus aux bases qui ont fait le succès de la 1ère saison. Pourvu que ça dure!

fringe.jpgEnfin, je terminerai avec la 2ème saison de "Fringe". L'agent Olivia Dunham revient de son étrange voyage dans une dimension parallèle, mais dans un piteux état, puisqu'elle est en état de mort cérébrale... Mais que s'est-il donc passé lors de sa rencontre avec le Dr William Bell dans l'une des Twin Towers aperçue à la fin de la 1ère saison? On ne le saura pas lors de ce 1er épisode, qui sait si habilement manier le mystère comme tous les épisodes précédents d'ailleurs. Au rayon bizarrerie de la semaine, on trouve une espèce de soldat issu de la dimension parallèle d'où revient Olivia, et bien décidé à l'achever. En plus, il a le pouvoir de changer d'apparence à volonté, ce qui nous donne d'ailleurs droit à une superbe scène de "brisage d'os du crâne", comme seule la série sait nous en offrir. Ames sensibles, vous êtes prévenus... L'épisode se suit sans déplaisir, et on a même droit à un mini-hommage à la série "The X-Files", à laquelle Fringe est si souvent comparée. Quant à la fin de l'épisode, elle scelle le destin d'un des principaux personnages de manière inattendue... Vite, la suite!

Bilan très positif pour ces 3 séries, donc, puisqu'on attend déjà de voir les épisodes suivants! Espérons qu'il en sera de même pour "Eastwick" (précédée d'une réputation catastrophique... ça promet...), Dollhouse, Dexter, Desperate housewives, Stargate Universe et V, à quivre donc dans un prochain article!

Agent Mafiou, F.B.Aïe.

vendredi, 25 septembre 2009

Patronyme, mais presque...

prenom.jpgHier, c'était la Saint-Thècle. Dingue non?

 

Mafioucle

00:00 Publié dans Légèreté | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thècle

dimanche, 20 septembre 2009

La rentrée des séries! (épisode 1 - spécial "The bitches are back!")

xoxo.jpgIl n'y a pas que les bambins qui se sont remis au boulot, en ce joli mois de septembre! Les écrans de TV aussi se sont remis à chauffer (même si, pour ma part, et pour l'article qui nous intéresse, c'est plutôt mon écran d'ordi qui chauffe...).

Oui oui oui, nos bien-aimées séries TV sont de retour outre-atlantique! Et le Saint-Père Mafiou se fait le devoir d'en pondre un bilan régulier (quelle jolie expression...). Aujourd'hui, on va commencer en douceur, avec un thème spécial "Pisseuse", puisque je vais vous parler du retour de 2 séries mettant en scène les ados, ou les jeunes adultes d'une jeunesse au fion bordé de nouille al-dente, et dont le seul souci est de savoir avec qui ils vont coucher dans la soirée.

A ma droite, nous avons donc, pour commencer, "Gossip Girl", une sorte de Beverly Hills en plus trash, et en moins naïf. La série en est à sa 3ème saison. Son point de départ est assez similaire à celui de "Beverly Hills 90210", puisqu'on y suit les (més)aventures d'un frère et d'une soeur dits"pauvres" dans le Upper East Side de New-York, l'un des quartiers les plus huppés de la Grosse Pomme. Tout ceci sous le regard inquisiteur, omnipotent et ravageur de la mystérieuse et invisible Gossip Girl, une internaute qui révèle le moindre scandale du quartier sur son site internet. Bon. Le point de départ n'est pas inintéressant. Les scénarii sont un peu moins cucul-la-praloche que ceux de "Beverly Hills", et voir toutes les saloperies que sont capables de s'infliger les "jeunes bourgeois" de la série a quelque chose de jouissif, parfois. Le problème, et il est de taille, puisqu'en fait il y a 2, est le suivant:

- d'une part, la série est super-mal interprétée. Les acteurs sont détestables, y compris ceux auxquels on est censé s'identifier (le frère et la soeur "pauvres"). Très peu des jeunes acteurs trouvent grâce à nos yeux, et on a bien souvent envie de leur mettre une baffe dans la tronche. En fait, il faut surtout se tourner vers les acteurs "old generation" (Kelly "Melrose Place" Rutherford et Margaret "Un agent très secret" Colin en tête) pour trouver notre compte de jeu d'acteur potable...

- d'autre part, même si la série se veut plus trash que Beverly Hills, elle sombre tout de même dans les pires travers de son modèle, à savoir les histoires d'amour niaises et sans fin, du style "Je t'aime, mais je te quitte, puis je me remets avec toi, mais je t'aime moins, donc je te requitte, mais je me rends compte que je t'aime quand même, etc...". Et comme la plupart des épisodes se basent sur ce genre d'histoires, je vous laisse imaginer...

Qu'y a-t-il de neuf pour cette 3ème saison? Et bien pas grand chose. "Gossip Girl" fait du "Gossip Girl". Toujours les mêmes histoires d'amour sans fin, toujours ces mêmes ados pendus à leur portable pour se dire ben rien du tout (oui, comme Monsieur Patel), toujours ces mêmes acteurs inexpressifs, qui visiblement n'ont pris aucun cours de comédie pendant les vacances... Autant dire que je vais économiser 45 minutes par semaine en ne téléchargeant regardant plus cette série...

MP-4616.jpgA ma gauche, nous avons un revival d'une série des années 90, la dénommée "Melrose Place"! Dire que je n'attendais pas ce retour avec impatience serait un gros mensonge! A la base, "Melrose Place" est une série dérivée de "Beverly Hills". On y suivait la vie de jeunes adultes vivant tous dans une résidence, au 4616 Melrose Place. La série se voulait plus adulte et plus réaliste que "Beverly Hills", et c'est ce qui faillit bien provoquer son annulation au bout d'une saison! En effet, la 1ère saison est un ratage complet, d'une niaiserie sans nom. A la fin de cette saison, les scénaristes ont la brillante idée de relancer la série en y ajoutant une bonne dose de garces, de psychopathes et de couteaux dans le dos. Et ça marche! "Melrose Place" devient passionnante, et on adore suivre les coups tordus des différents personnages de la série. Marcia Cross, futur Bree VanDeKamp de "Desperate Housewives", y fait ses débuts avec le personnage de Kimberley, folle furieuse qui passe son temps à commettre les pires méfaits, allant même jusqu'à faire exploser les appartements de la résidence dans l'une des scènes préférées des fans. La série dure 7 saisons, qui malheureusement déclinent en qualité. Il est de plus en plus difficile pour les scénaristes de trouver des scénarii tordus sans sombrer dans le ridicule. Ce qui sauve la série, c'est son auto-dérision, et le recul qu'elle a sur elle-même. Mais ce sera insuffisant pour la prolonger au-delà de la 7ème saison.

Puis l'an dernier, on apprend que la série revient, sous le titre "Melrose Place 2.0", avec un tout nouveau casting, et l'apparition ponctuelle de certains personnages de la série originale. Tiens donc, voilà qui est intéressant! Ce retour, qu'on pensait très attendu, est très médiatisé outre-atlantique. Et c'est le 8 septembre dernier qu'on fait la connaissance des nouveaux locataires de la résidence. Avec, ô surprise, le retour de Sydney, l'un des personnages préférés de la 1ère série, pourtant décédée dans celle-ci (comment a-t-elle survécu? On imagine que la nouvelle série nous l'expliquera dans le détail...). Colère des fans de la 1ère heure: Sydney est re-tuée dès les 1ères minutes de l'épisode-pilote. En fait, son meurtre va servir de fil rouge à cette 1ère saison. Et on ne verra Sydney qu'en flash-backs, nous expliquant comment elle a survécu à son accident de voiture lors de la série originale, comment elle est devenue gérante des appartements de la résidence, et quels liens elle a tissé avec ses différents locataires. Tout ceci devant nous apprendre, bien entendu, qui l'a tuée! Mouais... Le meurtre d'un personnage comme point de départ, ce n'est pas très original. Et tuer l'un des personnages favoris des fans, ce n'est pas très malin. Mais bon, regardons quand même! Et là, déception... Acteurs pour la plupart insipides, grain de folie complètement absent (alors que c'était la marque de fabrique de la 1ère série...), et le retour de 2 anciens personnages (Sydney, donc, et le Dr. Michael Mancini, grosse ordure sympathique de la 1ère série) tombe à plat, car ils n'ont plus grand chose à voir avec les personnages qu'on a connus il y a maintenant 10 ans... Les spectateurs américains ne s'y sont pas trompés. Les 2 premiers épisodes ont fait un flop. Ca sent le sapin dès le début, et il se murmure que la série ne passera pas le cap des 13 épisodes... Pour ma part, je regarderai la suite (après tout, la série originale avait mis 30 épisodes avant de devenir intéressante...), mais sans m'attendre à un miracle.

Voilà pour cette 1ère fournée télévisuelle! A suivre avec: Fringe, Heroes, Eastwick, FlashForward, Dollhouse, Desperate Housewives, Dexter, Stargate Universe, V, 24, Damages et Lost.

Bon, pour "Vampire Diaries", lorsque j'ai lu que la série surfait sur la vague "Twilight", j'ai abandonné de suite l'idée même de regarder ne serait-ce que des photos de la série. Quant à la 9ème saison de "Smallville", je ne sais pas si j'aurais la force mentale d'y jeter un oeil...

 

Mafiou, avec un côté un peu "pisseuse" quand même...

mercredi, 16 septembre 2009

Vers la fin...

end.jpgC'est pas que je veux que mon blog ressemble à une allée du Père Lachaise, mais vous êtes tous au courant des 2 terribles nouvelles? Non?

Pour ceux qui vivent en ermite au fin fond d'une forêt non desservie par l'électricité ou un relais antenne (en même temps, c'est con ce que j'écris, puisque sans électricité, on ne peut pas lire ce blog non plus...), sachez que deux grands hommes nous ont quitté cette semaine: Patrick Swayze est devenu un "ghost", puis c'est au tour de Filip des 2Be3 d'être "parti un jour, sans retour".

Et là, je tire la sonnette d'alarme: tant de décès de personnalités en si peu de temps, ce n'est pas normal. Est-ce un signe annonciateur de l'apocalypse? Le monde est-il en train de tourner à l'envers? Ce blog va-t-il uniquement être destiné à rendre une série d'hommages aux grands de ce monde? Et si 2012 signifiait vraiment la fin du monde??? (Ce qui en soit n'est pas dramatique, il nous reste toujours 3 ans pour régler nos derniers détails...).

En attendant la fin, je vous propose, pour rendre hommage à la musicalité des 2Be3, un clip de... Blur. Ben oui, rendre hommage à Filip, je veux bien, mais de là à passer un clip des 2Be3,faut pas pousser, y a pas marqué "La croix rouge", comme dirait l'autre...

Mafiou, on va tous creveeeeer!

dimanche, 06 septembre 2009

Et maintenant, où est sa chemise grise...?

sim01.jpgDécidément... On a à peine le temps de digérer l'annonce de la mort de Papy René, qu'on apprend celle de Sim...

Acteur (notamment pour Fellini), humoriste chez Guy Lux (chez qui il créa le personnage de la Baronne de la Tronche-en-biais), raconteur de blagues aux "Grosses Têtes", acteur de théâtre et de télévision, il nous aura quand même fait bien rire!

Allez, Sim, tu claqueras la bise à Philippe Castelli, là où tu vas...

 

Mafiou, qui n'a plus de chemise grise...

 

mercredi, 02 septembre 2009

DDRRRRRRIIIIIIIIINNNNNG!!!

rentree-des-classes.jpgVoilà, voilà! A peine venaient-elles de commencer que les vacances d'été sont déjà terminées! Ah, on me signale qu'elles avaient tout de même commencé il y a 2 mois... c'est fou ce que ça passe vite...

Autrement dit, demain, jeudi 3 septembre, c'est la rentrée des marmots, à l'école primaire!

Et ben vous voulez que je vous dise: je suis prof des écoles, et bien content de revoir ses élèves! Si si, ça existe!

Allez, en l'honneur de cette journée un peu spéciale, je vous propose un sketch des Inconnus, sobrement intitulé "Enseignement"... ça n'a pas vieilli d'un poil! Enjoy!

2+2 = Mafiou

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu