Avertir le modérateur

lundi, 23 novembre 2009

Susan Boyle - Release...us

 

susan-boyle-album-cover.jpgAlors, c'est easy-listening à fond (certains diront même que c'est de la m...), mais, quand on l'entend au saut du lit, ou sous la douche, ça met en forme pour démarrer la journée!

Et puis la Susan, elle se laisse regarder, boudjou!

 

Alors, Anne, ça va mieux comme ça? Hi hi hi!

 

X-Mafiou

jeudi, 19 novembre 2009

Agnes Carlsson - Release me

Agnes_Release_Me.jpgAlors, c'est easy-listening à fond (certains diront même que c'est de la m...), mais, quand on l'entend au saut du lit, ou sous la douche, ça met en forme pour démarrer la journée!

Et puis la Agnes, elle se laisse regarder, boudjou!

Mafiouse-me

mercredi, 18 novembre 2009

Oeil rond et bave aux lèvres...

couch-potato.jpgUne fois n'est pas coutume, petit coup de mou aujourd'hui, j'ai donc décidé de ne pas bouger de chez moi et de m'affaler devant la télé... Bien m'en a pris, car j'ai pu vider mon cerveau pendant quelques heures, sans pour autant, je vous rassure, laisser de la place pour une certaine marque de cola.

Démarrage en force, puisque je suis tombé tôt le matin sur une rediffusion d'une émission d'Evelyne Thomas, sur Direct 8. Thème: on peut être gros(se) et beau/belle. Soit. L'effort est louable, la démagogie a été soigneusement évitée, jusqu'au moment où l'on a pu admirer un effeuillage (un strip-tease quoi) d'une jeune femme ronde... Non pas que c'était moche à regarder, mais le tout faisait tellement amateur qu'on se serait cru devant un bêtisier d'une émission style "Incroyable talent".

J'ai continué très fort, en regardant le JT de notre votre bien-aimé Jean-Pierre Pernaut. Bon, en fait, je suis arrivé plutôt vers la fin du journal. Et j'ai d'abord eu droit à un pertinent reportage sur le succès retrouvé de... Chantal Goya. Pour le coup, ça, c'est vraiment du scoop, personne n'aurait pu deviner qu'elle avait retrouvé le chemin de la gloire. Mais, devant le professionnalisme d'un tel reportage, on est obligé de le croire. Jusqu'au moment où le journaliste, en voix off, ose une présentation en qualifiant notre star des enfants de "Juvénile Chantal Goya"... Là, j'ai failli m'étouffer en réprimant un fou-rire, parce que la "juvénile Chantal Goya", c'était ça, il y a 40 ans:

 

ChantalGoyajeune.jpg
Maintenant, la vraie Chantal Goya, celle de 2009, c'est plutôt ça:
chantal-goyamaintenant.jpg
Je ne veux pas manquer de respect à cette sainte-femme, mais, pour le côté juvénile, on repassera. Et puis tant pis si je manque de respect, après tout! Figurez-vous qu'il y a quelques années, à une époque où j'avais conservé un semblant d'innocence, j'étais allé au Furet du N. pour que l'idole de mon enfance (Chantal Marie-Rose Goya, donc) me dédicace son best-of. Quelle ne fut pas ma surprise de me retrouver face à une personne désagréable, qui n'a trouvé qu'à se plaindre du projecteur qui lui donnait trop chaud, et qui ne m'a même pas jeté un regard après avoir signé mon CD (et qui, accessoirement, me l'a négligemment balancé sur la table pour me le rendre). Je peux vous dire que, ce jour-là, pour moi, un mythe s'est écroulé... Tout fout le camp, je vous dis...
Mais je ne me suis pas arrêté là. J'ai poursuivi mon visionnage du chef d'oeuvre journalistique de Jean-Pierre, avec un reportage aussi passionnant qu'indispensable sur les températures encore estivales de la Côte d'Azur. Bien évidemment, dans le reportage, on ne voyait que des petits vieux sur la plage, puisque les moins vieux, eux, bossent, ou cherchent du boulot. Certains rêvent en voyant ce genre de reportage, et bien moi, ça me fout les nerfs! D'autant plus que, juste après, JP nous proposait un reportage sur le grand retour nocif de l'algue verte sur les côtes bretonnes... En gros, il aurait brandi une pancarte avec écrit "Passez vos vacances dans le Sud, parce que la Bretagne ça pue", ça serait revenu au même... (en plus, moi qui adore la Bretagne, ça m'a encore plus mis les nerfs!). De toute façon, je préfère le vert au rose fripé. Donc, pour moi, c'est direction la Bretagne. Je laisse les petits vieux à Nice...
profs.jpgAu hasard du zapping frénétique, je suis tombé sur une énième rediffusion du film "P.R.O.F.S", avec Patrick Bruel et Fabrice Luchini. Ce film est un cas. Il fait partie de ces films que je pourrai sans doute regarder toute ma vie, sans me lasser. Au même titre que "Working Girl", "Maman j'ai raté l'avion", "Scout Toujours", et j'en passe... Des films qui n'ont l'air de rien, qui sont loin d'être des chefs d'oeuvre, mais qu'on a toujours plaisir à regarder quand on tombe dessus. Et puis faut bien avouer qu'entendre Guy Montagné déclarer "J'aime les culs, les culs bien fendus" avant de se prendre une tarte dans la gueule, ça vaut bien tous les films oscarisés du monde!
Le film P.R.O.F.S terminé, c'est là que le drame est survenu... J'espère que vous êtes bien assis... Si ce n'est pas le cas, je vous laisse le temps de bien vous installer...
C'est fait? Bon... je vous le dis sans détour: je ne sais pas ce qui m'a pris. Toujours en zappant comme un malade, la bave aux lèvres, je suis tombé sur un téléfilm avec... Corinne Touzet. Et... et... JE L'AI REGARDé!!!! Beuh euh euh....je ne me reconnais plus! Le démon a sans doute pris possession de moi! Bon, pas de panique, ce n'était tout de même pas "Une femme d'honneur" (faut pas déconner, non plus!).
Non, ça s'appelait "Une maman pour un coeur", et ça racontait l'histoire d'une maman (Corinne T., donc) qui accueillait chez elle un petit garçon qui devait se faire opérer du coeur. Et bien vous voulez que je vous dise? (et ne riez pas, hein!) Et bien c'était une jolie histoire, qui plus est pas trop mal interprétée par Corinne Touzet. En tout cas beaucoup moins insupportable, et beaucoup plus réaliste que dans "Une femme d'honneur"... Bon, j'arrête avec ça, je sens le rouge qui me monte aux joues et mes 2 fesses qui ne demandent qu'à faire bravo.
Ainsi s'est terminée ma journée télévisuelle...
Vous voulez que je vous dise? J'espère que je n'aurai plus jamais de coup de mou.
Le juvénile Mafiou

 

 

dimanche, 08 novembre 2009

La rentrée des séries! (épisode 4 - spécial "retardataires")

Ben oui, on a beau être au mois de novembre, y a encore des séries qui font leur rentrée!

Parmi celles-ci:

sgu1.jpgStargate Universe, comme son nom l'indique, au même titre que "Stargate Atlantis", est une série dérivée de "Stargate SG-1", elle-même dérivée du film "Stargate". Bon. Ca, c'est dit... Mon problème, c'est que j'ai arrêté de suivre "Srargate SG-1" à partir de la 4ème saison. Et comme la série est une série plus ou moins "à suivre" (ou, en tout cas, avec de nombreuses références aux épisodes passés), j'ai vite été complètement largué quand j'ai voulu la reprendre en cours de route. Je ne parle même pas de "Stargate Atlantis", dont je n'ai vu aucun épisode. Malgré cela, n'écoutant que mon courage, j'ai décidé de suivre cette nouvelle série, subtilement intitulée "Stargate Universe". A l'heure où j'écris ces lignes, j'en ai déjà vu 6 épisodes (oui, la série n'est en fait pas une retardataire, elle a fait sa rentrée début octobre...). De quoi s'agit-il? Grâce à une Porte des Etoiles, un groupe de militaires et de scientifiques se rend sur une planète lointaine pour inaugurer un nouveau projet estampillé "SG". Malheur et Patatras! Des aliens belliqueux attaquent la planète, et notre groupe d'humains se voit contraint de s'enfuir précipitamment par la Porte des Etoiles. Seul problème: elle ne les ramène pas sur Terre, mais à plusieurs milliards d'années-lumière de celle-ci, sur un gigantesque vaisseau désert, construit par les Anciens (là, si vous n'avez pas suivi Stargate SG-1 ou Atlantis, vous commencez à avoir du mal, et c'est mon cas...). Vous l'aurez compris, la mission de ce groupe de rescapés est de retourner sur Terre.

"Ben, ils ont qu'à utiliser la Porte des Etoiles!", me direz-vous. Et moi je vous répondrai: "Ben non, s'ils pouvaient, ça serait trop simple, et la série ne durerait que 10 minutes!". Donc, comme il faut bien que tout cela dure au moins 13 épisodes, on va dire que l'énergie du vaisseau est insuffisante pour permettre à la Porte des Etoiles de relier une destination aussi lointaine que la Terre. Enfin, si j'ai bien tout compris...

Bon, je fais le malin, mais la série est agréable à suivre, même si elle sent le réchauffé à plein nez. Le pitch de départ fait immanquablement penser à Star Trek Voyager, et surtout à Battlestar Galactica, avec ce groupe de naufragés de l'espace qui font tout ce qu'ils peuvent pour rentrer chez eux. L'un des premiers épisodes de SG-U reprend même le scénario de base d'un des premiers de BSG: dans les 2 épisodes, l'équipage est en manque d'eau, et va en récupérer sur une planète glacée à l'atmosphère toxique. A part ça, la série est bien faite, bien interprétée, et, si elle sait s'éloigner du principe "on va galérer pour retrouver la Terre", elle pourra devenir, peut être, passionnante. Les liens avec l'univers SG sont nombreux, mais parfois artificiels: les portes des Etoiles ne font que de la figuration, certains personnages de SG-1 apparaissent, mais n'ont pas de rôle crucial, et si on ne connaît pas la mythologie "Anciens", tout ceci peut paraître bien obscur... Mais les épisodes sont suffisamment bien faits et interprétés pour avoir envie de regarder la suite. Ce que je ferai!

niptuck.jpgNip/Tuck, saison 6, ne va pas mieux. J'avais déjà parlé de la saison 5, joyeux foutoir parfois exaspérant. Et bien la nouvelle saison ne va pas calmer la tendance, au vu des 1ers épisodes... Je ne veux pas en dévoiler trop, mais je peux déjà dire que:

- après nous avoir saoulé avec la love-story "Liz (pourtant lesbienne...)/ Christian", conclue dans la joie par un mariage lors de la précédente saison, les scénaristes démarrent la saison 6 avec... leur divorce. On en pensera ce qu'on veut...

- Kimber, détestable garce sans morale haïe par Sean et Christian lors de la saison 5, est de nouveau la meilleure amie de Christian... on en pensera ce qu'on veut...

- Ce n'est plus Katee Sackhoff qui incarne Teddy, mais Rose MacGowan (qui a du abuser du scalpel, en vrai, pour pouvoir participer à la série, sans doute...). On en pensera ce qu'on veut...

- Visiblement, les scénaristes ne savent plus quoi faire de Matt et Julia, mais les gardent quand même dans le casting. On en pensera ce qu'on veut...

- Dans les futurs épisodes, la fille de Julia et Sean va littéralement bouffer ses cheveux, Teddy va montrer sa vraie nature de psychopathe (bon, elle avait déjà commencé dans la saison 5...), Matt va se ridiculiser (comme d'habitude...), et Julia continuera à faire de la figuration (comme d'habitude...). On en pensera ce qu'on veut...

Probablement que je ne comprends pas cette série... Je continue à penser qu'elle détruit méthodiquement ce qu'elle met plusieurs épisodes à construire. Mais c'est peut être après tout le thème même de cette série. Le pire, c'est que je continue à la regarder, un peu comme quand on ralentit sur l'autoroute pour regarder des accidentés sur le bord de la route... On en pensera ce qu'on veut.

v_(2009)_01.jpgV, version 2009, était très attendue, et a d'ailleurs fait un beau démarrage pour son 1er épisode outre-atlantique, le 3 novembre dernier. Qu'en est-il de ce remake de la célèbre, quoique'un peu kitsch, série des années 80? Et bien il est sans surprise réelle, puisqu'il reprend le point de départ de la série originale: des aliens en apparence pacifiques débarquent sur Terre. En échange de leurs connaissances médicales et scientifiques, ils veulent "simplement" bénéficier de nos ressources terrestres. Mais, bientôt, quelques humains découvrent que les aliens, surnommés "les V", ont des intentions beaucoup plus sombres... La Résistance des humains s'organisent.

Ce qui diffère par rapport à l'original, c'est le parallèle avec la 2ème Guerre Mondiale, absent de la nouvelle mouture. Dans cette version 2009, les V sont plutôt mis en parallèle avec des terroristes. Et oui, le 11 septembre est passé par là! Autre différence: les V n'ont pas de fameuse combinaison rouge! C'est limite décevant, car ils sont du coup habillés comme n'importe quel civil, et c'est moins "tape-à-l'oeil"... Pour le reste, on est en terrain connu: les V sont bien des lézards recouverts d'une enveloppe humaine, leur chef est toujours une femme au charme vénéneux (elle s'appelle ici Anna, et se pose en digne successeur de l'impitoyable Diana de l'originale), les V sont toujours aussi doués pour embrigader les jeunes humains, ou pour faire les yeux doux aux journalistes de leur choix (éléments déjà présents dans la 1ère série). En bref, tout ceci est suffisamment bien foutu pour qu'on veuille voir la suite. En espérant que cette suite sera plus riche en actions, tout de même... A suivre!

Pour terminer, quelques rapides nouvelles d'autres séries:

mp41.jpgLe schéma de l'original se répète pour le remake de "Melrose Place". Comme il y a 17 ans maintenant, face aux audiences catastrophiques des 1ers épisodes, quelques ajustements vont être faits:

- certains personnages vont disparaître, dont l'insupportable Ashley Simpson-Weisz, qu'on a envie de noyer dans la piscine de la résidence à chaque apparition.

- le mystère de la mort de Sydney va être résolu plus tôt que prévu (peut être parce qu'on aurait préféré Sydney vivante, ou qu'on se tape de savoir qui l'a tuée). Du coup, Laura Leighton, qui interprète Sidney, risque de ne plus apparaître non plus.

- Et, surtout, comme il y a 17 ans, qui va-t-on appeler à la rescousse pour remonter les audiences? Heather Locklear, dans le rôle d'Amanda, bien sûr! Outre-Atlantique, ça fait bien 1 semaine que les pubs annoncent son grand retour pour le 17 novembre! On verra bien si c'est suffisant pour sauver série du naufrage...

smallville.jpgAutre chef d'oeuvre télévisuel dont j'ai consenti à regarder les 1ers épisodes: Smallville saison 9. Euh... bon... Alors c'est très bien de la jouer "superhéros qui a des conflits intérieurs", hein... Mais comme Joss Whedon n'est pas à la barre, et que la série n'est pas "Buffy contre les Vampires", ça ne marche pas. Y a bien un épisode qui met en scène une invasion de zombies, mais comme c'est grand public, c'est bien entendu... nul. Quand à la mythologie Superman, elle devient de plus en plus incompréhensible. Vous saviez, vous, que Jor-EL, le père de Superman, avait survécu? Et ben dans "Smallville", tout est permis! Après avoir tué Lex Luthor et Jimmy Olsen, après avoir donné des super-pouvoirs à Lana Lang, vlà-t-y pas qu'ils nous résurectionnent Jor-El! N'IMPORTE QUOI! A mon avis, dans le dernier épisode de la série, s'ils veulent que tout cela ait un sens par rapport au comics d'origine, ils vont nous la faire "Unvers parallèle" ou "tout cela n'était qu'un rêve". On prend les paris?

true-blood-season-2-poster.jpgTerminons sur une bonne note: j'ai enfin regardé l'intégralité de la seconde saison de "True Blood", et je suis content de ne pas avoir perdu mon temps! Cette saison est encore meilleure que la 1ère! Le trip de Sookie, Bill et Eric à Dallas est une réussite, le personnage de Jason, embrigadé dans une secte anti-vampire, est beaucoup moins énervant (et moins idiot) que dans la 1ère saison, l'arc narratif autour de Maryann la Ménade est tellement intriguant qu'il en devient passionnant, et les personnages secondaires sont tous bien traités. Pas une seule histoire les concernant n'est inintéressante. Et, comme dans la 1ère saison, le dernier épisode se conclut sur une série de cliffhangers redoutables! Vivement la 3ème saison, qui nous promet des nouveaux pouvoirs pour Sookie, un Jason encore plus réussi, et une apparition des loups-garous (déjà évoqués dans la série, mais jamais vus). A suivre!

Le prochain épisode de "la rentrée des séries", ça sera surement pour janvier 2010, le temps que "Lost", "24" et "Damages" fassent leur retour! Allez, plus que 2 mois!

Mafiou, I'm of peace, always.

 

 

28 secondes plus tard...

grippe_a_pas_de_panique_dans_l_opinion.jpgA y est!

Maintenant, dans les conversations hautement intellectuelles que j'ai avec mon entourage, je pourrai enfin dire "Oui, la grippe A, c'est que de la gueule, j'ai une cousine qui l'a chopé, et elle est toujours vivante!"

Ah, j'en vois qui se sont arrêtés à "hautement intellectuelles". Vous ne me croyez pas? Pour preuve, vous voulez que je vous raconte de quoi on a discuté jeudi midi en salle des maîtres? Et bien figurez-vous que Mme LVO (prof de CP quand même) nous a enseigné... comment bien faire caca. On soupçonne en effet très peu les conséquences néfastes que peut avoir la fameuse "poussé libératrice". En gros, au plus on pousse fort, au plus on risque la descente d'organes à 40 ans. Et, face à ce fléau insidieux, Mme LVO a une solution: il faut adopter une position bien spécifique quand on fait caca! Et cette position est la suivante: bien assis sur la cuvette, on surélève ses jambes (grâce à un petit réhausseur par exemple, ou une pile de bottins pour chaque pied...), et on attend... Surtout, ne pas pousser! Il paraît que cette position délicate, qui fait en sorte qu'on ait presque nos genoux au niveau des oreilles, nous permettrait de chier sans forcer. C'est plus long que la technique habituelle, mais très efficace, selon les dires de Mme LVO... Vous auriez du voir Mme LVO nous montrer en live cette position (heureusement sans aller jusqu'au bout, quand même...), et surtout voir le reste des instits présents dans la salle imiter Mme LVO dans ses oeuvres. Heureusement que le ridicule ne tue pas, j'en connais une paire qui serait déjà en train de danser sur nos tombes...

Bref, tout ça pour dire que ma cousine a chopé le virus de la grippe A, et pour du vrai! Jusqu'à présent, pour moi, la grippe A, c'était un peu l'Arlésienne: tout le monde en parlait, sans l'avoir vue. Et ben moi, maintenant, j'ai vu! Enfin presque, puisque je n'ai pas pu admirer ma cousine en train de délirer sur son fauteuil, convaincue que son coussin était un petit animal qui mourrait si elle le lâchait... Mais elle nous a raconté par le détail la souffrance qu'elle avait du endurer. Outre les délires cités précédemment, elle a confirmé l'intense fièvre, les difficultés respiratoires, les courbatures et quelques nausées pour saupoudrer le tout. Rien de bien méchant, cependant, puisqu'elle était remise en 3 jours.

Ce qui est plus révoltant, c'est la manière dont elle l'a attrapée. Puisque c'est son enfoiré de patron qui, voulant faire du zèle en étant convaincu que son entreprise ne pouvait pas tourner sans lui, est quand même venu bosser, alors qu'il avait lui aussi la grippe A, ne se privant pas d'éternuer à la gueule de ses employés, dont ma pauvre cousine. Je peux vous dire que, même guérie, elle le maudit encore... Travailler plus pour gagner plus, je veux bien. Travailler plus pour que la grippe A (déjà bien assez virale comme ça!) contamine plus, là je dis non! Dans ces conditions, pas étonnant qu'on annonce qu'un Français sur 3 va la choper!

Du coup, depuis que j'ai vu ma cousine, je fais une psychose grippale. Pourtant, ma cousine, guérie, ne nous a pas embrassés, et elle a bien éternué dans un  mouchoir avant de soigneusement se laver les mains. Malgré cela, au moindre éternuement de ma part, à la moindre petite toux, je m'imagine victime de la grippe A... Après tout, j'ai lu sur internet (ça doit donc être vrai...) que les hommes trentenaires, en bonne santé, citadins, étaient la population la plus à-même d'avoir des complications en cas de chopage du virus... Ajoutez à cela le fait que je travaille dans une école (au contact donc d'une autre cible privilégiée du virus...), vous admettrez que ce n'est pas très rassurant!

D'ailleurs, 2 élèves de ma classe ont eu la grippe cette année (à plusieurs semaines d'intervalle, mais bon...). Les parents m'ont affirmé que c'était la grippe saisonnière, mais j'ai entendu dans le même temps d'odieuses rumeurs affirmant que certains médecins de famille feraient tout pour cacher une contamination par le virus de la grippe A. Dans quel but? C'est assez flu (jeu de mot...), mais ça serait pour d'obscures raisons financières (le test permettant d'être sur à 100% que c'est bien la grippe A couterait 400 euros) ou pour éviter un passage en alerte de  niveau 6 au niveau national (= paralysie du pays).

En même temps, en grand optimiste que je suis, je me dis que, comme on va tous crever le 21 décembre 2012, faut bien mourir de quelque chose...

 

GRIPPE-A-H1N1.jpg

 

 

Ben au cas où on ne se reverrait plus, je vous dis adieu...

Ou à la fois prochaine!

Ma.... TCHOUUUM!!!! (et merde, je crois que je l'ai...)

17:24 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : grippe a, virus

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu