Avertir le modérateur

jeudi, 22 juillet 2010

"Pet contenu, furoncle au cul" (J-M Bigard, philosophe)

poissonsPet.jpgEt ben oui, je sais, c'est nul mais c'est comme ça! Moi, une bonne histoire de pets, ça m'a toujours fait rire!

C'est grave, docteur?

 

Mafiou, pro-pet.

dimanche, 18 juillet 2010

Ce film n'a pas une gueule de porte-bonheur...

martinepredator.jpgCa faisait un bail que je n'étais pas allé au cinéma. Pour tout dire, le dernier film que j'ai du voir en salle obscure est "X-Men Origins: Wolverine", ce qui doit bien remonter à un an maintenant...

Et bien vous voulez que je vous dise? C'est en retournant au cinéma la semaine dernière que je me suis rappelé pourquoi je les avais déserté si longtemps. Et oui, parce que malgré le fait qu'on ne soit, à tout casser, que 10 dans la salle, j'ai eu droit à la panoplie complète du fameux "j'emmerde le monde au ciné". A savoir:

- le crétin qui crie quand les lumières s'éteignent. Je ne comprends même pas qu'on puisse encore avoir ne serait-ce que l'idée de faire ça... c'est d'un banal qui ne fait plus rire personne (sauf le principal intéressé, et encore, vu le bide qu'il a fait, je peux vous dire qu'il n'a pas ri longtemps...)

- les chuchotements pour commenter le film quand il y a un gros blanc, au cas, probablement, où le voisin de fauteuil serait aveugle, et aurait besoin qu'on paraphrase le film...

- le connard qui croit bon de ponctuer la moitié des scènes d'une blague à 2 balles (comme s'il n'y en avait pas assez dans le film lui-même...),

- et, bien sûr, l'immanquable indélicat qui fait scrounch-scrounch avec les papiers de bonbons, puis avec la nourriture qu'il a dans la bouche.

Bref, mon rêve, ça serait en fait d'être seul dans la salle. Ne riez pas, ce rêve est déjà devenu réalité. Bon, c'était un matin, en semaine, pour un film en VO, mais quand même... le pied.

J'allais oublier LA principale raison qui éloigne des salles de ciné: le prix du billet!

Figurez-vous que j'ai tout de même claqué 9,70 euros pour allez voir un film qui n'en valait que le tiers, et encore. Exorbitant, même pour un film qui les vaudrait, ceci dit en passant.

Le film en question, c'était "Predators". Oui, je sais, vous allez encore me dire que je ne vous parle que de films d'auteur. Et moi de vous répondre: et alors? un peu de culture ne fait pas de mal!

Surtout qu'en terme de culture, ce film est un peu la jachère du cinéma actuel...

Le point de départ: plein de gars très vilains (des mercenaires, des assassins, des violeurs, des yakusas, des soldats...) sont largués, au sens propre, sur une planète hostile. Ils vont vite comprendre qu'ils ne sont pas en vacances forcées ou en train de participer à une nouvelle mouture de Koh-Lanta, puisqu'ils sont rapidement pris en chasse par des gros predachiens tout laids avec plein de grosses dents. Et ce n'est que le début. Ben oui, le film s'appelle "Predators", pas "Predadogs", on se doute donc bien qu'on va les voir débarquer tôt ou tard ces Predators.

En plus, vue la bande-annonce (regardez en dessous si vous ne me croyez pas), on s'attend à en voir plein (mais si, dans la b-a on voit Adrien Brody se faire viser par une multitude de lasers de flingues Predators...). Et ben pas de panique, on verra à tout casser 4 predators. Une des scènes du film croit même bon d'officialiser le truc en expliquant très sérieusement que les Predators ne chassent que par 3. Ben tiens, c'est plus économique...

Bon, la suite du film est très osée, puisqu'on y voit les personnages se faire dézinguer un par un, dont un avec un arrachage de colonne vertébrale du plus bel effet.

Vous l'aurez compris, le scénario tient sur 10 lignes. Plus grave, les personnages sont caricaturaux à l'extrême. A tel point que dès le début du film, on sait qui va survivre et qui va y rester.

Et puis il y a le cas Topher Grace. Vous savez, celui qui bousillait déjà l'apparition de Venom dans "SpiderMan 3"? Et bien il parvient à être encore plus mauvais dans "Predators". Déjà, il est médecin. On y croit vachement... Il ne suffit pas me mettre une paire de binocles à un acteur pour nous faire croire que son personnage est docteur, malheureusement. Puis on se dit: mais qu'est-ce qu'il fout là, parmi les autres qui sont tous des gros balèses surarmés? Autrement dit, on se doute déjà que c'est un traître. La suite du film nous donne raison, avant de nous faire hurler de rire quand il explique les motivations de sa "traîtrise"... En fait, le pauvre loulou se sent mieux sur la planète des Predators, et il veut y rester, en compagnie de ses amis les Predators... Tu parles, ces derniers se foutent royalement de lui, et n'hésiteront pas à lui latter la tronche comme il le mérite. Cerise sur le gâteau: il faut voir Topher Grace révéler sa traitrise, avec le regard noir digne de... de... euh... Alexis Carrington de "Dynastie" ("Je t'aurai, Krystle, je t'aurai!") ou, à la rigueur, de Diana de "V" ("Je t'aurai, Donovan, je t'aurai!").

Enfin, la fin du film est bien entendu ouverte, puisque le film est déjà destiné à avoir une suite. Suite, qui, espérons-le, nous en montrera un peu plus sur les Predators. C'est quand même un comble que le film se déroule sur leur planète, et que tout ce qu'on apprend sur eux, c'est qu'ils chassent par 3!

Ceci dit, au niveau visuel, le film est intéressant. Et, malgré tous ses défauts, il se laisse regarder sans trop d'ennui. D'autre part, il est bien meilleur que les 2 "Aliens Vs. Predators", ce qui n'est pas bien difficile, me direz-vous...

En tout cas, ces 9,70 euros me restent quand même en travers du gosier. Et après on s'étonne que ça télécharge dans tous les coins... (pas moi, hein! J'ai rien fait, M'sieur Hadopi!).

Moralité: le cinéma d'auteur n'est plus ce qu'il était...

Predafiou

 

 

21:44 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : predator, predators

samedi, 17 juillet 2010

Une page de réclames...

Fausse_Pub_EVIAN.jpgTiens, c'est l'heure de la pub!

 

 

Mafiou, 2 pour l'prix d'un! Y en n'aura pas pour tout l'monde!

jeudi, 15 juillet 2010

Baballe!

ballon_plomb.jpgMais, au fait, la Coupe du Monde de foot 2010 est terminée?

YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS!!!

Oui, je sais, je me réveille un peu tard...Mais pour ce que je suis la Coupe du Monde... (du verbe "suivre"... je précise parce qu'en relisant ma phrase, je me rends compte de son ambigüité...)

Cette parodie d'événement sportif est donc enfin arrivée à son terme. L'Espagne a gagné (tant mieux pour elle), les Allemands ont battu les Anglais (ceci dit, pour consoler nos voisins d'outre-Manche, mieux vaut gagner la Guerre qu'un match de foot...), et la star de cette Coupe du Monde (outre Rymond Domenech bien sûr) se révèle être un poulpe dénommé Paul.

Signalons d'ailleurs que Paul le Poulpe qui prédit de manière quasiment infaillible l'issue des matchs de foot a probablement maintenant un contrat sur sa tête. Sans rire, il paraît que les bookmakers lui en veulent à mort. Pauvre bête, qui n'a rien demandé à personne...

Non, je ne reviendrai pas sur le... comment dire... euh... le "fiasco innommable" de nos charmants joueurs tricolores. Les médias l'ont assez fait, et ça serai encore leur faire trop d'honneur.

Non, si je devais retenir une chose de cette coupe du monde, c'est ça:

Avouez que c'est probablement ce qu'il y a eu de plus réussi lors de cette coupe du Monde, non?

This time for Mafiou

 

dimanche, 11 juillet 2010

Dans la vie c'est comme ça. Tout finit par finir, même le pire.

LostFinal.jpgHey, ça faisait un bail, non?

Oui oui, je sais, une si longue absence a du plonger bon nombre d'entre vous dans les limbes de la solitude et la déliquescence de l'inquiétude (rassurez-vous, même moi je ne comprends pas ce que j'écris...).

Cette longue absence, j'en ai profité, entre autres (heureusement...), pour visionner le plus légalement du monde les fins de saisons des séries du moment. Et le bilan n'est pas joli joli...

Alors, qu'en est-il de cette cuvée 2009/2010?

- Melrose Place, version 2009, qui a été purement et simplement annulée au bout de sa laborieuse 1ère saison. Bien fait, quelque part, car ce reboot n'arrivait pas à la cheville de l'original, qui avait le mérite de ne pas se prendre au sérieux. Même le retour très médiatisé (et bistourisé...) de Heather Locklear n'aura pas suffi à faire décoller les audiences.

- Smallville n'en finit plus de massacrer le "mythe" Superman. Le dernier épisode de la 9ème saison est d'un ridicule au moins égal à celui de l'épisode qui mettait en scène des zombies cette saison. Bonne nouvelle, ceci dit: la prochaine saison sera la dernière.

- Et Gossip Girl, dont une certaine audace et autodérision faisaient le sel lors de la 1ère saison, et qui, pour cette 3ème saison, n'est plus que l'ombre d'elle-même. La série qui était censée renouveler le genre très casse-gueule de "soap pour ados" en utilise à présent les pires travers. Les "je t'aime moi non plus" foisonnent dans l'indifférence générale, les fameux retours de personnages disparus ou décédés sont bien de la partie dans un ridicule achevé. Quant aux acteurs, on a envie de les claquer contre un mur en crépi à chaque nouvelle apparition. Pas un seul de ces jeunes blaireaux ne semblent capable d'interpréter son rôle de manière décente. A leur décharge, les scénarii qu'on leur offre sont d'une nullité qui ne facilite pas les choses... La prochaine saison se déroulera, pour ses épisodes d'ouverture, à Paris. Mais en fait, on s'en tape. On imagine déjà les figurants avec bérets et baguettes de pain, le fond sonore à l'accordéon, et la scène cucul-la-praline au sommet de la Tour Eiffel ou sur la Butte Montmartre... On prend les paris?

-  FlashForward est-il un pétard mouillé, ou un chef d'oeuvre méconnu? Encore maintenant, je n'arrive pas à le dire... Difficile de se passionner devant les épisodes qui défilent. Pourtant, les critiques sont pour la plupart élogieuses. Comme dirait l'autre: "Ce doit être génial, je ne comprends rien!". Toujours est-il que je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout, et je n'ai donc pas vu le dernier épisode. La série ne reviendra pas pour une 2ème saison. Et je ne vais pas en pleurer. D'autant plus que le dernier épisode traîne derrière lui une réputation désastreuse (plein de choses non résolues et d'explications non fournies, paraît-il).

- V version 2009 se laisse suivre sans problème. La série est prometteuse, et, si elle continue sur sa lancée lors de la 2ème saison, peut devenir une véritable réussite. Le dernier épisode de la 1ère saison ne tient pas toutes ses promesses, malgré des rebondissements intéressants. Lors de la série originale, une scène en avait traumatisé plus d'un (moi y compris): celle de l'accouchement, lors de laquelle une humaine mettait au monde des bébés hybrides humain-visiteur. On attendait avec impatience cette scène dans le reboot (puisqu'on a encore droit à l'humaine qui attend un bébé hybride). Et bien pas de pot: si il y a bien le fameux accouchement dans le dernier épisode, il n'a rien de traumatisant, si ce n'est à la rigueur son issue fatale. Du bébé on verra tout juste une petite queue reptilienne tout mignonne. Mais c'est tout. Le reste de l'épisode est intéressant et jette des bases prometteuses pour la saison suivante, dont un mystérieux "ciel rouge", punition infligée aux humains par la Chef des Visiteurs. Pourquoi est-ce une punition? On ne le sait pas encore, cliffhanger oblige... Quels seront les effets de ce ciel rouge sur les humains? Réponse lors de la saison prochaine!

- Fringe et son univers parallèle reviendront également pour une 3ème saison. Et c'est tant mieux, surtout quand on voit comment se termine la 2ème. Que va-t-il arriver à Olivia, prisonnière de l'univers parallèle? Son double "parallèle" qui a pris sa place dans l'univers original sera-t-il démasqué? Réponse à la rentrée!

- Ca y est, c'est officiel: Heroes ne reviendra pas à la rentrée... Pas de 5ème saison, donc. Pourtant, la 4ème saison s'achevait sur l'ouverture d'un nouveau chapitre, "Brave New World", avec notamment Claire qui révèle aux médias l'existence des "Heroes". On ne saura pas quels seront les effets de cette annonce... A moins que des téléfilms soient tournés pour conclure la série, rumeur qui court depuis quelques temps. A suivre?

- Desperate Housewives a achevé sa 6ème saison à l'image du reste de la saison: de manière très classique. Quelques révélations viennent pimenter les dernières minutes de l'épisode: un échange de bébés a été effectué à la maternité il y a quelques années, et il concerne un locataire de Wisteria Lane... Actuellement, sur le net, la quasi-totalité des fans mise sur Penny Scavo, puisque son personnage devient régulier lors de la prochaine saison. Autre "révélation": Paul Young revient s'installer dans le quartier. Et il sera suivi, lors de la 7ème saison, par Felicia Tillman, qui s'était arrangée pour se faire passer pour morte, et pour que Paul Young soit accusé de son faux meurtre,il y quelques saisons de cela. Ajoutons à cela l'arrivée de nouveaux personnages prometteurs, et on peut dire que la 7ème saison est attendue avec impatience.

- Nip/Tuck s'est achevée, au terme de sa 6ème saison, dans la presque indifférence générale. La dernière saison a malgré tout comporté quelques épisodes intéressants, tel ce fantastique huis-clos dans le cabinet d'un psy, durant lequel les personnages principaux se déballent tout ce qu'ils ont sur le coeur (sauf Julia, bizarrement absente de cet épisode...). Cet épisode aurait fait un très bon dernier épisode. Il ne l'est malheureusement pas. De plus, les scénaristes s'évertuent dans les opus suivants, une fois de plus, à foutre en l'air tout ce qui a été mis en place dans cet épisode. Ainsi, vu la violence des propos de Matt vis à vis de ses "pères", on s'attendait réellement à ce qu'il leur tourne définitivement le dos. Et bien non, dès l'épisode suivant, c'est comme si rien ne s'était passé chez le psy... Et des exemples de ce type, il y en a un paquet, ce qui laisse à penser qu'il était temps que la série se termine.

- "Lost" s'est également achevée au terme de sa 6ème saison, mais pas dans l'indifférence, bien au contraire! C'est qu'il aura été archi-médiatisé, l'épisode final! Tellement médiatisé que la déception a forcément pointé le bout de son nez chez pas mal de fans. Pas chez moi, en tout cas, même si je suis sorti de ce long et bel épisode sans trop savoir qu'en penser. De prime abord, j'ai été déçu, notamment par le fait que les scénaristes aient utilisé, pour conclure la série, une des explications les plus souvent émises par les fans depuis le début de la série. Je ne révélerai pas laquelle, on ne sait jamais, certains d'entre vous n'ont peut être pas encore visionné le dernier épisode. Toujours est-il que tout ceci est "non-surprenant" pour quelqu'un qui a beaucoup lu toutes les théories autour des mystères de l'île. Ceci dit, passé cette petite déception, force est de constater que le dernier opus est en fait réussi. Beau, émouvant, logique,... est-ce que la série pouvait se terminer autrement? Est-ce qu'une autre explication aurait comblé les fans? Je ne le crois pas. Alors bien sûr, tout n'est pas expliqué. Il reste encore des zones d'ombre, et certains sites se font un plaisir de lister toutes les incohérences qui subsistent encore à l'issue de la série. En tout cas, ce qui semble certain, c'est que la série continuera à faire parler d'elle, d'une manière ou d'une autre. On attend déjà avec impatience la sortie de l'intégrale de la série en DVD et Blu-ray, avec des promesses de matériels inédits censés nous en apprendre encore plus sur l'île. On verra bien le moment venu!

law-and-order-logo.jpg

En tout cas, la saison 2009-2010 a été plus que mitigée. Certaines séries ont beaucoup fait parler d'elles en bien, à l'image de "Glee", une série musicale dont je n'ai vu que le 1er épisode (je me garderai donc bien de juger pour le moment), ou encore "Dexter" 4ème saison, considérée par beaucoup comme la meilleure de la série. A côté de ça, il y a eu beaucoup de déceptions et de débats concernant d'autres séries: on ne reviendra pas sur "Melrose Place", "FlashForward", "Heroes", "Nip/Tuck", et d'autres, qui ne se sont pas arrêtées avec les honneurs.

Signalons également, quelque part, la fin d'une époque, puisque cette saison a été synonyme d'adieu pour pas mal de séries emblématiques. A "Nip/Tuck" et "Heroes", il faut rajouter également "24", qui s'arrête au bout de 8 saisons (là encore, je n'ai même pas encore vu la 7ème, je ne jugerai donc pas), et surtout "Law and Order", qui s'arrête au terme de 20 saisons (et ne battra donc pas le record de longévité d'une série américaine, toujours détenu par "Gunsmoke"). Ceci dit, aux dernières nouvelles, la série pourrait être rachetée par une autre chaîne de télé américaine, et donc revenir pour une 21ème saison. Le record sera-t-il battu? A suivre...

Pour nous consoler de tout ça, attendons la prochaine saison, et aussi les séries de l'été, dont "True Blood" 3ème saison, qui commence rudement bien!

Mafiou, qui ne voudrait quand même pas être le gardien de l'île...

 

11:14 Publié dans Série TV | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : niptuck, lost

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu