Avertir le modérateur

dimanche, 04 janvier 2009

Résolution n°1

tux-bonne-annee.jpgQuand je pense que je vous avais déjà souhaité Joyeux Noël... Et vla maintenant que je vous présente mes meilleurs voeux pour 2009! On croit rêver! Moi, prince de l'inattendu, de l'inopiné et de l'inoventura! En être réduit à faire comme tout le monde... Ceci dit, au moins, ça, c'est fait!

Et, tant qu'à faire comme tout le monde, autant que je prenne aussi de bonnes résolutions pour cette nouvelle année!

Résolution n°1: ne regarder que des films d'auteur.

Et bien figurez vous que j'ai tenu cette résolution pas plus tard qu'aujourd'hui puisque mon premier film de l'année 2009 visionné est

 

RASTA ROCKET!

Pour ceux qui ne connaissent pas ce film produit par un petit studio indépendant du nom de "Disney", ça raconte la participation de l'équipe de Jamaïque de bobsleigh au JO de Calgary (en 1988, c'est marqué dans le film). Jamaïque, bobsleigh... Voyez pas le problème? Je ne vais quand même pas vous l'expliquer! En plus, c'est une histoire vraie.

Bon, c'est joué avec les pieds, filmé à la raquette, mais surtout dialogué par Julien Lepers. Et pourtant j'aime ce film, qui me fait toujours autant rire. Particulièrement 3 scènes:

- celle où le héros du film démarche des sponsors pour financer la participation de son équipe aux JO, et où ces sponsors lui rient au nez quand il leur dit qu'il a formé une équipe de bobsleigh. Le fou rire, c'est communicatif.

- celle où les héros (originaires de Jamaïque, je rappelle) arrivent à l'aéroport de Calgary, au Canada. Tous guillerets, ils stoppent net à la porte de l'aéroport quand ils voient la tempête de neige qui souffle dehors. Bon, raconté comme ça, c'est nul. Mais faut voir la scène, et leur tronche de 6 mètres de long.

- celle où les héros reçoivent enfin leur 1er vrai bobsleigh, et décident de lui donner un nom. D'où le meilleur dialogue du film:

"- Faudrait qu'on lui donne un nom!

- Ouais... Talula!

- Pfff! Werf erf erf! ça va pas, non! C'est un nom qui sent le trottoir ça!

- C'est le nom de ma mère...

- ah oui c'est très bien en fait... hum...".

A se pisser dessus.

En tout cas, ma prise de résolution commence bien! Rendez-vous dans les prochaines notes pour les résolutions suivantes!

Mafiou, qui a dû changer son slip.

 

lundi, 29 décembre 2008

X-Men origins: Wolverine

x-men-origins.jpgLes gens qui me connaissent savent mon goût prononcé pour les petits films indépendants, petits budgets, acteurs inconnus,... Et, en furetant sur la toile, j'ai trouvé cette petite bande annonce d'un tout petit film qui sortira probablement dans l'indifférence générale courant 2009. Pour aider au succès de cette oeuvre modeste, je vous propose donc ce trailer. Les amateurs d'intrigues alambiquées, de psychologie torturée et d'ambiance intimiste vont se régaler!


Mafiou, x-man.

 

dimanche, 30 novembre 2008

Up!

Le prochain Disney/Pixar, c'est pour le 29 mai 2009 outre-atlantique. Ca s'appelle "Up"... Voilà le teaser, histoire de se faire une idée. Alors, plutôt "Cars", ou plutôt "Ratatouille"?

lundi, 24 novembre 2008

Mortal Kombat: destruction finale (ben y aurait peut être mieux fallu!)

logo.jpgCe qu'il y a de bien avec les chaînes du câble, c'est qu'on en trouve toujours une qui vous fait doucement tomber dans les bras de Morphée. Hier soir, je recherchais avidement une chaîne-somnifère, quand je suis tombé sur CinéCinéma Frisson, qui diffusait une sacrée perlouze de film: j'ai nommé "Mortal Kombat Destruction Finale".

Bon, je vais être honnête: je suis arrivé à la fin du film, et je me dis que c'est peut-être mieux comme ça. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe du jeu vidéo (ben oui, à la base c'est un jeu vidéo), il suffit de cogner des personnages de la manière la plus gore qui soit. Style "j'empale Scorpion sur des pics acérés" ou "je plonge Kitana dans un bain d'acide". A côté, "Street Fighter" ressemble à un combat de Popples (vous vous rappelez des Popples? Mais si, les peluches qui se roulent en boule! Mignon tout plein!). Bon, et bien, le film, c'est le même principe.

Pas de panique les enfants, le film a dû être pensé "tout public", parce que j'ai eu beau chercher: pas la moindre goutte de sang, pas la moindre dissolution dans l'acide, pas même un gros mot. Bon, soit. Les lois du marketing sont ce qu'elles sont (comme le dit souvent Luc Besson). 

Si vous avez bien suivi, j'ai avoué piteusement que j'étais arrivé à la fin du film, c'est à dire en plein kombat final, entre Shao Kahn (ze big méchant) et Liu Kang (ze big gentil). Et là, il faut bien avouer qu'on assiste à un grand moment d'effets spéciaux et de rebondissements scénaristiques. A un moment, les deux fighters se transforment en espèce de gros dragon (j'ai pas compris pourquoi), ce qui nous donne droit à une sorte de morphing probablement crée sur un Atari 2600, c'est pas possible autrement, tellement l'incrustation était pourrie. Le réalisateur a dû s'en rendre compte, parce que le combat de dragon ne dure pas bien longtemps (y a une sorte de "puissance céleste" qui débarque et qui dit comme ça, sans qu'on lui ait rien demandé, que les combattants n'ont pas le droit de se transformer pour se battre, c'est pas du jeu - mais j'ai pas compris pourquoi). Bref, au bout de 2 ou 3 coups de boule-tête-pied-poing chorégraphiés par mes CM2, Shao-Kahn est mis au tapis, et la "puisssance céleste", qui est en fait son père, se transforme en Rubik's cube(mais j'ai pas compris pourquoi). A la fin, ze big gentil et ses copains (qui n'ont pas une seule égratignure malgré tous les gnons qu'ils se sont pris en pleine tronche) retournent dans le monde réel, et ils repartent dans le soleil couchant, main dans la main. Mais j'ai pas compris pourquoi.

Bon j'ai peut-être enjolivé la fin, mais j'avoue que j'ai fini par décrocher à un moment. Mais là, j'ai très bien compris pourquoi: ce film est nul.

Bilan de tout ça: j'ai pas trouvé le sommeil, mais j'ai bien ri.

Sinon, comme ça, en passant, l'acteur principal s'appelle Robin Shou, ce qui est aussi rigolo. ....Non?

Mafiou, qui ferait bien une fatalité au réalisateur de cette bouse.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu