Avertir le modérateur

dimanche, 11 janvier 2009

Résolution n°3

avez-vous-lesprit-tordu.jpg

Attention, cet article contient des phrases susceptibles de heurter la sensibilité des jeunes enfants, des esprits chagrins et des culs serrés. Vous voilà prévenus!

L'autre jour, une de mes soeurs, Emilie (pour ne pas la nommer), me dit comme ça : "Tiens, hier, au boulot, j'ai léché le macaron de Paul!"

Après avoir recraché l'intégralité de mon café sur la table, j'ai fini par comprendre qu'elle parlait au 1er degré: elle a mangé une galette de chez Paul (célèbre pâtisserie), elle a eu la fève, qui était en forme de petit macaron. Et l'a donc léchée pour la nettoyer... Et là, vous vous dites tous: "Mais qu'est ce qu'il a l'esprit mal tourné ce Mafiou!!!". Vous n'avez pas tort. Donc, résolution pour 2009:

Ne plus avoir l'esprit du vice!

Donc, désormais, si je vous dis: "Cette sacrée Mme Van Ostende, elle adore les grosses saucisses!", prenez-le comme tel! Ca veut dire que Mme Van Ostende ne dit jamais non à un bon vieux cassoulet des familles!

Si je vous affirme sans rire que Mme Pet "est coincée du c..", il y a 95 % de chances pour qu'elle soit vraiment coincée à ce niveau de son anatomie. Quant aux 5% restants,... bon j'arrête là sinon je vais ruiner ma résolution n°2.

D'autre part, fini pour moi le billard, où il faut agiter une longue queue dans un mouvement de va-et-vient pour que des grosses boules pénètrent dans des trous béants.

Et je ne vous parle pas de la pétanque, où on ne rencontre que des cochonnets qui ne font rien qu'à se faire tirer dans tous les coins.

Quant à ma boulangère, je n'irai plus la voir non plus! La dernière fois, elle m'a sorti sans prévenir: "Ouh la la, je suis toute en chaleur, j'ai le four en marche!". Je ne vous cache pas que je suis ressorti aussi sec sans ma grosse miche...

Quant à vous, fidèles lecteurs, si vous avez saisi le double sens de toutes ces expressions, et ben vous devriez la prendre aussi, cette résolution! Bande de petits vicieux!

Mafiou, Bourg-La-Reine. (la veinarde...)

 

lundi, 05 janvier 2009

Résolution n°2

serp1.jpgBon, c'est décidé! En 2009, je me résolutionne à ne plus dire du mal des gens!

Il faut bien avouer que, quand on y pense, la rancoeur, la méchanceté, la mauvaise foi... Tout ça c'est bon à vous filer un ulcère à 35 ans! (et j'en ai déjà 31 figurez-vous!)

J'en parlais justement avec ma boulangère (d'ailleurs, elle a pris un de ces coups de vieux, cette morue! rôo la la! On dirait Brigitte Bardot maintenant, mais avec 10 ans de plus!), qui me disait en me filant une grosse miche: "Ben faut pas s'étonner qu'il y ait des guerres dans le monde, quand on voit tout ce qui se passe, toute cette méchancetirie! Et puis avec tout ce qu'ils envoient dans l'espace, hein..."". Ce à quoi je répondis "Mais oui, ma pauv'dame, que voulez-vous, tout fout le camp de nos jours, ah la la...". Puis je tournai les talons avec une petite envie de suicide quand même...

Tout ça pour dire qu'on passe quand même beaucoup de temps à déblatérer sur les gens. Mais quand on analyse la situation, on se rend compte qu'il y a quand même mieux à faire que dire des vilénies sur autrui, non? Tiens, l'autre jour, je croise ma voisine dans l'ascenseur (qui est tombé en panne la moitié des vacances, c'est à se demander ce qu'ils foutent ces feignants de chez Otis, payés à rien branler...). Elle me racontait qu'elle s'était réconciliée avec son beau-frère après des années de brouille. J'étais tout ému par cette belle histoire, quand elle finit par me dire "Bah, vous savez, je le fais surtout pour ma soeur, hein, parce que, entre nous, mon beau-frère, c'est vraiment un gros con!". Je ne vous cache pas que cette conclusion gâcha un peu la beauté de la réconciliation... Tiens, d'ailleurs ça me fait penser que je dois aller sonner chez cette idiote de voisine pour lui demander d'arrêter de me casser les noix à jouer de la clarinette tous les dimanches après-midi. En plus, elle doit jouer avec les pieds ou avec une main dans le dos, parce que, franchement, ce n'est ni fait, ni à faire ce qu'elle nous inflige. Christian Morin n'a pas de souci à se faire!

Bon, où j'en étais moi? Ah oui! Dire du mal, il y a un temps où ça soulage, mais il y a aussi un temps où on se rend compte qu'au final, on a bien perdu son temps! Je dois d'ailleurs remercier mon cousin, puisque c'est un peu grâce à lui que je m'en suis rendu compte. Il a une philosophie de vie très zen, il faut dire. J'en sais quelque chose, parce que j'étais assis à côté de lui au réveillon, et il m'a saoulé avec sa théorie de la positive attitude toute la soirée. "Aimez vous les uns les autres", "La paix c'est mieux que la guerre", "Pet contenu, furoncle au cul", et j'en passe... J'ai eu droit au parfait manuel du "Comment aimer tout le monde et faire le bien autour de soi". A vomir de niaiserie. Et pour couronner le tout, figurez-vous que mon cousin... (je n'en reviens toujours pas...)... et bien il ETALE LE FOIE GRAS, tel un vulgaire bout de rillette! Non seulement il est arrivé au réveillon habillé comme un sac, mais en plus il nous provoque en confondant le foie gras avec du vieux pâté! Quel blaireau je vous jure...

Bref, en gros, être vilain et dire des choses pas bien sur les gens, C'EST CACA! Et je m'engage à ne plus faire en 2009! Voilà!

Mafiou, ou plutôt "Saint-Mafiou".

dimanche, 04 janvier 2009

Résolution n°1

tux-bonne-annee.jpgQuand je pense que je vous avais déjà souhaité Joyeux Noël... Et vla maintenant que je vous présente mes meilleurs voeux pour 2009! On croit rêver! Moi, prince de l'inattendu, de l'inopiné et de l'inoventura! En être réduit à faire comme tout le monde... Ceci dit, au moins, ça, c'est fait!

Et, tant qu'à faire comme tout le monde, autant que je prenne aussi de bonnes résolutions pour cette nouvelle année!

Résolution n°1: ne regarder que des films d'auteur.

Et bien figurez vous que j'ai tenu cette résolution pas plus tard qu'aujourd'hui puisque mon premier film de l'année 2009 visionné est

 

RASTA ROCKET!

Pour ceux qui ne connaissent pas ce film produit par un petit studio indépendant du nom de "Disney", ça raconte la participation de l'équipe de Jamaïque de bobsleigh au JO de Calgary (en 1988, c'est marqué dans le film). Jamaïque, bobsleigh... Voyez pas le problème? Je ne vais quand même pas vous l'expliquer! En plus, c'est une histoire vraie.

Bon, c'est joué avec les pieds, filmé à la raquette, mais surtout dialogué par Julien Lepers. Et pourtant j'aime ce film, qui me fait toujours autant rire. Particulièrement 3 scènes:

- celle où le héros du film démarche des sponsors pour financer la participation de son équipe aux JO, et où ces sponsors lui rient au nez quand il leur dit qu'il a formé une équipe de bobsleigh. Le fou rire, c'est communicatif.

- celle où les héros (originaires de Jamaïque, je rappelle) arrivent à l'aéroport de Calgary, au Canada. Tous guillerets, ils stoppent net à la porte de l'aéroport quand ils voient la tempête de neige qui souffle dehors. Bon, raconté comme ça, c'est nul. Mais faut voir la scène, et leur tronche de 6 mètres de long.

- celle où les héros reçoivent enfin leur 1er vrai bobsleigh, et décident de lui donner un nom. D'où le meilleur dialogue du film:

"- Faudrait qu'on lui donne un nom!

- Ouais... Talula!

- Pfff! Werf erf erf! ça va pas, non! C'est un nom qui sent le trottoir ça!

- C'est le nom de ma mère...

- ah oui c'est très bien en fait... hum...".

A se pisser dessus.

En tout cas, ma prise de résolution commence bien! Rendez-vous dans les prochaines notes pour les résolutions suivantes!

Mafiou, qui a dû changer son slip.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu