Avertir le modérateur

dimanche, 11 juillet 2010

Dans la vie c'est comme ça. Tout finit par finir, même le pire.

LostFinal.jpgHey, ça faisait un bail, non?

Oui oui, je sais, une si longue absence a du plonger bon nombre d'entre vous dans les limbes de la solitude et la déliquescence de l'inquiétude (rassurez-vous, même moi je ne comprends pas ce que j'écris...).

Cette longue absence, j'en ai profité, entre autres (heureusement...), pour visionner le plus légalement du monde les fins de saisons des séries du moment. Et le bilan n'est pas joli joli...

Alors, qu'en est-il de cette cuvée 2009/2010?

- Melrose Place, version 2009, qui a été purement et simplement annulée au bout de sa laborieuse 1ère saison. Bien fait, quelque part, car ce reboot n'arrivait pas à la cheville de l'original, qui avait le mérite de ne pas se prendre au sérieux. Même le retour très médiatisé (et bistourisé...) de Heather Locklear n'aura pas suffi à faire décoller les audiences.

- Smallville n'en finit plus de massacrer le "mythe" Superman. Le dernier épisode de la 9ème saison est d'un ridicule au moins égal à celui de l'épisode qui mettait en scène des zombies cette saison. Bonne nouvelle, ceci dit: la prochaine saison sera la dernière.

- Et Gossip Girl, dont une certaine audace et autodérision faisaient le sel lors de la 1ère saison, et qui, pour cette 3ème saison, n'est plus que l'ombre d'elle-même. La série qui était censée renouveler le genre très casse-gueule de "soap pour ados" en utilise à présent les pires travers. Les "je t'aime moi non plus" foisonnent dans l'indifférence générale, les fameux retours de personnages disparus ou décédés sont bien de la partie dans un ridicule achevé. Quant aux acteurs, on a envie de les claquer contre un mur en crépi à chaque nouvelle apparition. Pas un seul de ces jeunes blaireaux ne semblent capable d'interpréter son rôle de manière décente. A leur décharge, les scénarii qu'on leur offre sont d'une nullité qui ne facilite pas les choses... La prochaine saison se déroulera, pour ses épisodes d'ouverture, à Paris. Mais en fait, on s'en tape. On imagine déjà les figurants avec bérets et baguettes de pain, le fond sonore à l'accordéon, et la scène cucul-la-praline au sommet de la Tour Eiffel ou sur la Butte Montmartre... On prend les paris?

-  FlashForward est-il un pétard mouillé, ou un chef d'oeuvre méconnu? Encore maintenant, je n'arrive pas à le dire... Difficile de se passionner devant les épisodes qui défilent. Pourtant, les critiques sont pour la plupart élogieuses. Comme dirait l'autre: "Ce doit être génial, je ne comprends rien!". Toujours est-il que je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout, et je n'ai donc pas vu le dernier épisode. La série ne reviendra pas pour une 2ème saison. Et je ne vais pas en pleurer. D'autant plus que le dernier épisode traîne derrière lui une réputation désastreuse (plein de choses non résolues et d'explications non fournies, paraît-il).

- V version 2009 se laisse suivre sans problème. La série est prometteuse, et, si elle continue sur sa lancée lors de la 2ème saison, peut devenir une véritable réussite. Le dernier épisode de la 1ère saison ne tient pas toutes ses promesses, malgré des rebondissements intéressants. Lors de la série originale, une scène en avait traumatisé plus d'un (moi y compris): celle de l'accouchement, lors de laquelle une humaine mettait au monde des bébés hybrides humain-visiteur. On attendait avec impatience cette scène dans le reboot (puisqu'on a encore droit à l'humaine qui attend un bébé hybride). Et bien pas de pot: si il y a bien le fameux accouchement dans le dernier épisode, il n'a rien de traumatisant, si ce n'est à la rigueur son issue fatale. Du bébé on verra tout juste une petite queue reptilienne tout mignonne. Mais c'est tout. Le reste de l'épisode est intéressant et jette des bases prometteuses pour la saison suivante, dont un mystérieux "ciel rouge", punition infligée aux humains par la Chef des Visiteurs. Pourquoi est-ce une punition? On ne le sait pas encore, cliffhanger oblige... Quels seront les effets de ce ciel rouge sur les humains? Réponse lors de la saison prochaine!

- Fringe et son univers parallèle reviendront également pour une 3ème saison. Et c'est tant mieux, surtout quand on voit comment se termine la 2ème. Que va-t-il arriver à Olivia, prisonnière de l'univers parallèle? Son double "parallèle" qui a pris sa place dans l'univers original sera-t-il démasqué? Réponse à la rentrée!

- Ca y est, c'est officiel: Heroes ne reviendra pas à la rentrée... Pas de 5ème saison, donc. Pourtant, la 4ème saison s'achevait sur l'ouverture d'un nouveau chapitre, "Brave New World", avec notamment Claire qui révèle aux médias l'existence des "Heroes". On ne saura pas quels seront les effets de cette annonce... A moins que des téléfilms soient tournés pour conclure la série, rumeur qui court depuis quelques temps. A suivre?

- Desperate Housewives a achevé sa 6ème saison à l'image du reste de la saison: de manière très classique. Quelques révélations viennent pimenter les dernières minutes de l'épisode: un échange de bébés a été effectué à la maternité il y a quelques années, et il concerne un locataire de Wisteria Lane... Actuellement, sur le net, la quasi-totalité des fans mise sur Penny Scavo, puisque son personnage devient régulier lors de la prochaine saison. Autre "révélation": Paul Young revient s'installer dans le quartier. Et il sera suivi, lors de la 7ème saison, par Felicia Tillman, qui s'était arrangée pour se faire passer pour morte, et pour que Paul Young soit accusé de son faux meurtre,il y quelques saisons de cela. Ajoutons à cela l'arrivée de nouveaux personnages prometteurs, et on peut dire que la 7ème saison est attendue avec impatience.

- Nip/Tuck s'est achevée, au terme de sa 6ème saison, dans la presque indifférence générale. La dernière saison a malgré tout comporté quelques épisodes intéressants, tel ce fantastique huis-clos dans le cabinet d'un psy, durant lequel les personnages principaux se déballent tout ce qu'ils ont sur le coeur (sauf Julia, bizarrement absente de cet épisode...). Cet épisode aurait fait un très bon dernier épisode. Il ne l'est malheureusement pas. De plus, les scénaristes s'évertuent dans les opus suivants, une fois de plus, à foutre en l'air tout ce qui a été mis en place dans cet épisode. Ainsi, vu la violence des propos de Matt vis à vis de ses "pères", on s'attendait réellement à ce qu'il leur tourne définitivement le dos. Et bien non, dès l'épisode suivant, c'est comme si rien ne s'était passé chez le psy... Et des exemples de ce type, il y en a un paquet, ce qui laisse à penser qu'il était temps que la série se termine.

- "Lost" s'est également achevée au terme de sa 6ème saison, mais pas dans l'indifférence, bien au contraire! C'est qu'il aura été archi-médiatisé, l'épisode final! Tellement médiatisé que la déception a forcément pointé le bout de son nez chez pas mal de fans. Pas chez moi, en tout cas, même si je suis sorti de ce long et bel épisode sans trop savoir qu'en penser. De prime abord, j'ai été déçu, notamment par le fait que les scénaristes aient utilisé, pour conclure la série, une des explications les plus souvent émises par les fans depuis le début de la série. Je ne révélerai pas laquelle, on ne sait jamais, certains d'entre vous n'ont peut être pas encore visionné le dernier épisode. Toujours est-il que tout ceci est "non-surprenant" pour quelqu'un qui a beaucoup lu toutes les théories autour des mystères de l'île. Ceci dit, passé cette petite déception, force est de constater que le dernier opus est en fait réussi. Beau, émouvant, logique,... est-ce que la série pouvait se terminer autrement? Est-ce qu'une autre explication aurait comblé les fans? Je ne le crois pas. Alors bien sûr, tout n'est pas expliqué. Il reste encore des zones d'ombre, et certains sites se font un plaisir de lister toutes les incohérences qui subsistent encore à l'issue de la série. En tout cas, ce qui semble certain, c'est que la série continuera à faire parler d'elle, d'une manière ou d'une autre. On attend déjà avec impatience la sortie de l'intégrale de la série en DVD et Blu-ray, avec des promesses de matériels inédits censés nous en apprendre encore plus sur l'île. On verra bien le moment venu!

law-and-order-logo.jpg

En tout cas, la saison 2009-2010 a été plus que mitigée. Certaines séries ont beaucoup fait parler d'elles en bien, à l'image de "Glee", une série musicale dont je n'ai vu que le 1er épisode (je me garderai donc bien de juger pour le moment), ou encore "Dexter" 4ème saison, considérée par beaucoup comme la meilleure de la série. A côté de ça, il y a eu beaucoup de déceptions et de débats concernant d'autres séries: on ne reviendra pas sur "Melrose Place", "FlashForward", "Heroes", "Nip/Tuck", et d'autres, qui ne se sont pas arrêtées avec les honneurs.

Signalons également, quelque part, la fin d'une époque, puisque cette saison a été synonyme d'adieu pour pas mal de séries emblématiques. A "Nip/Tuck" et "Heroes", il faut rajouter également "24", qui s'arrête au bout de 8 saisons (là encore, je n'ai même pas encore vu la 7ème, je ne jugerai donc pas), et surtout "Law and Order", qui s'arrête au terme de 20 saisons (et ne battra donc pas le record de longévité d'une série américaine, toujours détenu par "Gunsmoke"). Ceci dit, aux dernières nouvelles, la série pourrait être rachetée par une autre chaîne de télé américaine, et donc revenir pour une 21ème saison. Le record sera-t-il battu? A suivre...

Pour nous consoler de tout ça, attendons la prochaine saison, et aussi les séries de l'été, dont "True Blood" 3ème saison, qui commence rudement bien!

Mafiou, qui ne voudrait quand même pas être le gardien de l'île...

 

11:14 Publié dans Série TV | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : niptuck, lost

dimanche, 08 novembre 2009

La rentrée des séries! (épisode 4 - spécial "retardataires")

Ben oui, on a beau être au mois de novembre, y a encore des séries qui font leur rentrée!

Parmi celles-ci:

sgu1.jpgStargate Universe, comme son nom l'indique, au même titre que "Stargate Atlantis", est une série dérivée de "Stargate SG-1", elle-même dérivée du film "Stargate". Bon. Ca, c'est dit... Mon problème, c'est que j'ai arrêté de suivre "Srargate SG-1" à partir de la 4ème saison. Et comme la série est une série plus ou moins "à suivre" (ou, en tout cas, avec de nombreuses références aux épisodes passés), j'ai vite été complètement largué quand j'ai voulu la reprendre en cours de route. Je ne parle même pas de "Stargate Atlantis", dont je n'ai vu aucun épisode. Malgré cela, n'écoutant que mon courage, j'ai décidé de suivre cette nouvelle série, subtilement intitulée "Stargate Universe". A l'heure où j'écris ces lignes, j'en ai déjà vu 6 épisodes (oui, la série n'est en fait pas une retardataire, elle a fait sa rentrée début octobre...). De quoi s'agit-il? Grâce à une Porte des Etoiles, un groupe de militaires et de scientifiques se rend sur une planète lointaine pour inaugurer un nouveau projet estampillé "SG". Malheur et Patatras! Des aliens belliqueux attaquent la planète, et notre groupe d'humains se voit contraint de s'enfuir précipitamment par la Porte des Etoiles. Seul problème: elle ne les ramène pas sur Terre, mais à plusieurs milliards d'années-lumière de celle-ci, sur un gigantesque vaisseau désert, construit par les Anciens (là, si vous n'avez pas suivi Stargate SG-1 ou Atlantis, vous commencez à avoir du mal, et c'est mon cas...). Vous l'aurez compris, la mission de ce groupe de rescapés est de retourner sur Terre.

"Ben, ils ont qu'à utiliser la Porte des Etoiles!", me direz-vous. Et moi je vous répondrai: "Ben non, s'ils pouvaient, ça serait trop simple, et la série ne durerait que 10 minutes!". Donc, comme il faut bien que tout cela dure au moins 13 épisodes, on va dire que l'énergie du vaisseau est insuffisante pour permettre à la Porte des Etoiles de relier une destination aussi lointaine que la Terre. Enfin, si j'ai bien tout compris...

Bon, je fais le malin, mais la série est agréable à suivre, même si elle sent le réchauffé à plein nez. Le pitch de départ fait immanquablement penser à Star Trek Voyager, et surtout à Battlestar Galactica, avec ce groupe de naufragés de l'espace qui font tout ce qu'ils peuvent pour rentrer chez eux. L'un des premiers épisodes de SG-U reprend même le scénario de base d'un des premiers de BSG: dans les 2 épisodes, l'équipage est en manque d'eau, et va en récupérer sur une planète glacée à l'atmosphère toxique. A part ça, la série est bien faite, bien interprétée, et, si elle sait s'éloigner du principe "on va galérer pour retrouver la Terre", elle pourra devenir, peut être, passionnante. Les liens avec l'univers SG sont nombreux, mais parfois artificiels: les portes des Etoiles ne font que de la figuration, certains personnages de SG-1 apparaissent, mais n'ont pas de rôle crucial, et si on ne connaît pas la mythologie "Anciens", tout ceci peut paraître bien obscur... Mais les épisodes sont suffisamment bien faits et interprétés pour avoir envie de regarder la suite. Ce que je ferai!

niptuck.jpgNip/Tuck, saison 6, ne va pas mieux. J'avais déjà parlé de la saison 5, joyeux foutoir parfois exaspérant. Et bien la nouvelle saison ne va pas calmer la tendance, au vu des 1ers épisodes... Je ne veux pas en dévoiler trop, mais je peux déjà dire que:

- après nous avoir saoulé avec la love-story "Liz (pourtant lesbienne...)/ Christian", conclue dans la joie par un mariage lors de la précédente saison, les scénaristes démarrent la saison 6 avec... leur divorce. On en pensera ce qu'on veut...

- Kimber, détestable garce sans morale haïe par Sean et Christian lors de la saison 5, est de nouveau la meilleure amie de Christian... on en pensera ce qu'on veut...

- Ce n'est plus Katee Sackhoff qui incarne Teddy, mais Rose MacGowan (qui a du abuser du scalpel, en vrai, pour pouvoir participer à la série, sans doute...). On en pensera ce qu'on veut...

- Visiblement, les scénaristes ne savent plus quoi faire de Matt et Julia, mais les gardent quand même dans le casting. On en pensera ce qu'on veut...

- Dans les futurs épisodes, la fille de Julia et Sean va littéralement bouffer ses cheveux, Teddy va montrer sa vraie nature de psychopathe (bon, elle avait déjà commencé dans la saison 5...), Matt va se ridiculiser (comme d'habitude...), et Julia continuera à faire de la figuration (comme d'habitude...). On en pensera ce qu'on veut...

Probablement que je ne comprends pas cette série... Je continue à penser qu'elle détruit méthodiquement ce qu'elle met plusieurs épisodes à construire. Mais c'est peut être après tout le thème même de cette série. Le pire, c'est que je continue à la regarder, un peu comme quand on ralentit sur l'autoroute pour regarder des accidentés sur le bord de la route... On en pensera ce qu'on veut.

v_(2009)_01.jpgV, version 2009, était très attendue, et a d'ailleurs fait un beau démarrage pour son 1er épisode outre-atlantique, le 3 novembre dernier. Qu'en est-il de ce remake de la célèbre, quoique'un peu kitsch, série des années 80? Et bien il est sans surprise réelle, puisqu'il reprend le point de départ de la série originale: des aliens en apparence pacifiques débarquent sur Terre. En échange de leurs connaissances médicales et scientifiques, ils veulent "simplement" bénéficier de nos ressources terrestres. Mais, bientôt, quelques humains découvrent que les aliens, surnommés "les V", ont des intentions beaucoup plus sombres... La Résistance des humains s'organisent.

Ce qui diffère par rapport à l'original, c'est le parallèle avec la 2ème Guerre Mondiale, absent de la nouvelle mouture. Dans cette version 2009, les V sont plutôt mis en parallèle avec des terroristes. Et oui, le 11 septembre est passé par là! Autre différence: les V n'ont pas de fameuse combinaison rouge! C'est limite décevant, car ils sont du coup habillés comme n'importe quel civil, et c'est moins "tape-à-l'oeil"... Pour le reste, on est en terrain connu: les V sont bien des lézards recouverts d'une enveloppe humaine, leur chef est toujours une femme au charme vénéneux (elle s'appelle ici Anna, et se pose en digne successeur de l'impitoyable Diana de l'originale), les V sont toujours aussi doués pour embrigader les jeunes humains, ou pour faire les yeux doux aux journalistes de leur choix (éléments déjà présents dans la 1ère série). En bref, tout ceci est suffisamment bien foutu pour qu'on veuille voir la suite. En espérant que cette suite sera plus riche en actions, tout de même... A suivre!

Pour terminer, quelques rapides nouvelles d'autres séries:

mp41.jpgLe schéma de l'original se répète pour le remake de "Melrose Place". Comme il y a 17 ans maintenant, face aux audiences catastrophiques des 1ers épisodes, quelques ajustements vont être faits:

- certains personnages vont disparaître, dont l'insupportable Ashley Simpson-Weisz, qu'on a envie de noyer dans la piscine de la résidence à chaque apparition.

- le mystère de la mort de Sydney va être résolu plus tôt que prévu (peut être parce qu'on aurait préféré Sydney vivante, ou qu'on se tape de savoir qui l'a tuée). Du coup, Laura Leighton, qui interprète Sidney, risque de ne plus apparaître non plus.

- Et, surtout, comme il y a 17 ans, qui va-t-on appeler à la rescousse pour remonter les audiences? Heather Locklear, dans le rôle d'Amanda, bien sûr! Outre-Atlantique, ça fait bien 1 semaine que les pubs annoncent son grand retour pour le 17 novembre! On verra bien si c'est suffisant pour sauver série du naufrage...

smallville.jpgAutre chef d'oeuvre télévisuel dont j'ai consenti à regarder les 1ers épisodes: Smallville saison 9. Euh... bon... Alors c'est très bien de la jouer "superhéros qui a des conflits intérieurs", hein... Mais comme Joss Whedon n'est pas à la barre, et que la série n'est pas "Buffy contre les Vampires", ça ne marche pas. Y a bien un épisode qui met en scène une invasion de zombies, mais comme c'est grand public, c'est bien entendu... nul. Quand à la mythologie Superman, elle devient de plus en plus incompréhensible. Vous saviez, vous, que Jor-EL, le père de Superman, avait survécu? Et ben dans "Smallville", tout est permis! Après avoir tué Lex Luthor et Jimmy Olsen, après avoir donné des super-pouvoirs à Lana Lang, vlà-t-y pas qu'ils nous résurectionnent Jor-El! N'IMPORTE QUOI! A mon avis, dans le dernier épisode de la série, s'ils veulent que tout cela ait un sens par rapport au comics d'origine, ils vont nous la faire "Unvers parallèle" ou "tout cela n'était qu'un rêve". On prend les paris?

true-blood-season-2-poster.jpgTerminons sur une bonne note: j'ai enfin regardé l'intégralité de la seconde saison de "True Blood", et je suis content de ne pas avoir perdu mon temps! Cette saison est encore meilleure que la 1ère! Le trip de Sookie, Bill et Eric à Dallas est une réussite, le personnage de Jason, embrigadé dans une secte anti-vampire, est beaucoup moins énervant (et moins idiot) que dans la 1ère saison, l'arc narratif autour de Maryann la Ménade est tellement intriguant qu'il en devient passionnant, et les personnages secondaires sont tous bien traités. Pas une seule histoire les concernant n'est inintéressante. Et, comme dans la 1ère saison, le dernier épisode se conclut sur une série de cliffhangers redoutables! Vivement la 3ème saison, qui nous promet des nouveaux pouvoirs pour Sookie, un Jason encore plus réussi, et une apparition des loups-garous (déjà évoqués dans la série, mais jamais vus). A suivre!

Le prochain épisode de "la rentrée des séries", ça sera surement pour janvier 2010, le temps que "Lost", "24" et "Damages" fassent leur retour! Allez, plus que 2 mois!

Mafiou, I'm of peace, always.

 

 

dimanche, 24 mai 2009

Fin de saisons... partie 1

serieTV.jpgLe mois de mai n'est pas uniquement synonyme d' Eurovision (cf. article précédent...). C'est aussi le mois qui voit se terminer la plupart des saisons de nos séries TV favorites... Et qui dit "fin de saison" dit forcément "épisode spécial". Et, avec un peu de chance, "épisode de qualité"...Bon, ben cette année, on va dire que la chance n'était pas avec nous. Je m'explique? Si vous insistez, je veux bien. Mais, attention, si vous ne voulez absolument rien savoir des séries en cours, et que vous préférez attendre la diffusion française, je vous conseille de ne pas lire la suite de cet article.

Pour les autres, je vais m'efforcer de ne pas trop en révéler...

Par où commencer? Et si on parlait des séries qui se sont arrêtées bien avant les autres? Ok, on fait comme ça:

- Commençons donc par "Dexter", dont la saison 3 s'est tout de même achevée en décembre dernier! Synopsis global de la saison 3: Dexter fait la connaissance d'un procureur qui va percer à jour son secret (pour ceux qui l'ignorent, Dexter est un justicier serial-killer), alors même que sa vie familiale avec Rita prend un nouveau tournant. Bon. Force est de constater que la saison 3 est moins palpitante que les 2 premières, malgré l'excellence de l'interprétation de Jimmy Smits, dans le rôle de Miguel Prado, le procureur qui sympathise avec Dexter avant de le démasquer. Dexter démasqué? Mais c'est donc la fin de la série? Ben non, car les scénaristes vont faire en sorte que le statut de serial-killer de Dexter soit utile à d'autres personnes... Et c'est le point fort de cette saison qui, pour la 1ère fois, nous montre un Dexter vraiment vulnérable et sur le point de perdre pied. A ce titre, une scène (onirique malheureusement) nous montre Dexter dans un état de colère démentiel. Et cette scène fait vraiment froid dans le dos... Quant aux scènes "familiales" avec Rita, elles sont malheureusement encore un peu trop niaises et viennent trop souvent ralentir le récit, déjà pas bien rapide... Et qu'en est-il de l'épisode final alors? Et bien il est plat et niais, à l'image des scènes entre Dexter et Rita... En plus, les scénaristes ont eu l'idée saugrenue de placer la confrontation entre Dexter et son grand rival dans l'avant-dernier épisode! Confrontation réussie, et donc d'autant plus dommage qu'elle ait eu lieu si tôt! Du coup, le dernier épisode manque singulièrement d'enjeu... Quant à la scène finale, elle ne donne tout simplement pas envie de voir la suite. En bref, une saison en demi-teinte, qui met du temps à vraiment démarrer, et qui s'embourbe à la fin... Espérons que la saison 4 sera meilleure. Car saison 4 il y aura...

Dexter-dexter-574700_434_450.jpg

- Je vous en ai déjà parlé dans ces pages: la saison 4 de "Battlestar Galactica" s'est achevée au mois de mars avec un double épisode, mettant un terme au périple spatial des derniers survivants de la race humaine. Rappel du synopsis de la série: la race humaine a été décimée par les Cylons, des robots créés par les humains et qui ont réussi à devenir autonomes. Seuls quelques survivants ont réussi à s'enfuir dans l'espace à bord de plusieurs vaisseaux rassemblés sous le terme de "flotte coloniale", avec à leur trousse les Cylons, bien décidés à mettre "leur plan" à exécution. Mais les Humains ignorent que les Cylons sont parvenus à prendre une forme humaine quasi-parfaite, et qu'ils ont infiltré les différents vaisseaux de la flotte... Au début de la 4ème saison, la quasi-totalité des Cylons à apparence humaine est révélée (mais seulement au téléspectateur...). Les tensions entre les Cylons vont crescendo (certains veulent collaborer avec les Humains, d'autres veulent toujours les anéantir). Et la Terre, si longtemps recherchée par les survivants ET par les Cylons, est enfin en vue... En bref, la saison 4 est la saison des révélations. Ainsi, à la moitié de la saison, tous les Cylons à apparence humaine sont connus (y compris par les personnages eux-mêmes), les survivants atterrissent sur la "Terre", et une floppée de personnages présents dès le début de la série passe de vie à trépas.On en apprend également beaucoup plus sur l'histoire des Cylons. Ca sent la fin de série, effectivement! Et le dernier épisode alors? Et bien il divise... On ne sait trop quoi penser... D'un côté, on a la résolution de la plupart des intrigues développées dans la série, une révélation capitale qui va bouleverser la vie de la flotte coloniale, et le destin scellé de plusieurs personnages. D'un autre côté, on a des questions laissés en suspens (dont le fameux "plan" des Cylons, qui fera ceci dit l'objet d'un téléfilm d'ici quelques mois), un côté mystico-religieux parfois dérangeant et le destin scellé d'un personnage de manière plutôt controversée... En conclusion, on peut considérer que la série ne se conclut pas comme elle le mérite, mais l'émotion est bel et bien présente lors de ce final, qu'il ne faut donc pas bouder... Car saison 5 il n'y aura pas! (les fans de l'univers "BSG" se consoleront avec "The plan", téléfilm qui se focalisera sur les Cylons avant les événements qui ont débuté la série, et avec "Caprica", série dérivée de BSG, racontant l'affrontement entre 2 familles dont l'une est à l'origine de la création des Cylons).

battlestar+galactica+finale+1.jpg

- Plus récente, la fin de la 5ème saison de "Nip/Tuck". Difficile de résumer la 5ème saison d'une série qui part dans tous les sens. Depuis plusieurs années (dès la 2ème saison en fait...), on a reproché à la série, mettant en scène 2 chirurgiens plastiques dont la vie est régie par leur sexe, d'être un grand "n'importe quoi". Et, à vrai dire, c'est un reproche assez justifié! Qu'y a-t-il à retenir de cette saison? Une Julia qui se découvre de nouveaux penchants amoureux,qui se fait empoisonner à petits feux, qui se fait tirer dessus et qui perd la mémoire, avant de la retrouver pour ne plus faire que de la figuration jusqu'à la fin de la saison, un Sean qui devient acteur dans un soap-opera (!), qui se fait agresser et termine dans un fauteuil roulant, un Christian qui repique Julia à Sean avant de la larguer comme une malpropre, qui chope un cancer du sein et qui finit dans les bras de la plus innattendue des personnes, un Matt qui part de plus en plus en vrille avant de subitement s'assagir (remarque, vu ce que les scénaristes lui font faire, il était temps), et une Kimber toujours aussi gourde et imbuvable, puisqu'elle va même jusqu'à permettre l'injection de botox dans les lèvres... de son bébé. Et quand je vous aurais dit que cette injection est pratiquée par Christian lui-même, vous aurez la mesure du grand foutoir qu'est cette saison. Quant à l'épisode final, il détruit méthodiquement ce qui a été difficilement construit pendant toute la saison... En conclusion, à prendre au 12ème degré, sous peine de trouver la série consternante. Mais, vraiment, au 12ème degré, on peut apprécier. Et heureusement, car saison 6 il y aura...

 

NipTuck0309.jpg

- Exploit de l'année: "Heroes" est reconduite pour une 4ème année! En terme de foutoir et de grand n'importe quoi, la série n'a rien à envier à "Nip/Tuck"! Et dire que la 1ère saison, malgré un final raté, était un modèle d'écriture! Ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui! Quel sort est réservé à nos humains dotés de pouvoirs hors du commun dans cette 3ème saison? Et bien ils doivent d'abord combattre les fameux "Villains", personnages si chers au monde des comics. Comme on dit, au plus les méchants sont réussis, au plus l'épisode sera réussi. Dommage, les "Villains" mis en scène sont inintéressants (le marionnettiste mis à part). Le grand méchant de la série, Sylar, devient subitement sympa au début de la saison, avant de redevenir l'ordure qu'on connaît depuis le début (et tout cela sans explication plausible). Certains personnages, qui ont pourtant un potentiel énorme en terme de dramaturgie, sont purement et simplement liquidés, ou oubliés. Alors que d'autres personnages inutiles ou énervants sont increvables (dont l'emblématique Hiro, le voyageur spatio-temporel, magnifique pétard mouillé qu'on a de plus en plus envie de baffer). Dans la seconde partie de la saison, les Heroes sont révélés au monde, et se voient pourchassés par les militaires pour être enfermés dans des camps. Il y a un peu plus d'enjeux, mais c'est tellement embrouillé et incohérent que le tout est difficile à suivre sans ennui... Quant au dernier épisode, il nous assène un retournement scénaristique dont on se demande ce que les scénaristes vont bien pouvoiur en faire dans la prochaine saison... Car, aussi surprenant que cela paraisse, saison 4 il y aura... Et pendant ce temps, "Terminator: the Sarah Connor Chronicles" et "Dollhouse" sont supprimées? C'est pas juste!

Heroes-season-finale34.jpg

- "Lost", qui en est à sa 5ème année, se bonifie avec le temps. Autre exploit notable: elle parle de voyages dans le temps, et, pourtant, je comprends (presque) tout! Oui, car vous devez savoir que je suis allergique aux histoires de voyages spatio-temporels. Je mets toujours le doigt sur le détail qui ne colle pas et ça m'empêche de profiter de l'histoire... "Retour vers le futur"? Ca m'énerve! "Un jour sans fin"? Ca m'emmerde, là où d'autres en font un film culte... Dans le genre, la saga "Terminator" n'est pas mal non plus, mais là j'arrive à suivre. Bref, revenons à "Lost" et au destin de nos naufragés. La saison se focalise sur le retour de 6 survivants dans le "monde réel" et sur les raisons qui vont les pousser à retourner sur l'île maudite, à la recherche des autres survivants. Seul problème: ceux qui sont restés sur l'île ont fait un bond de 30 ans en arrière, alors que les 6 qui sont retournés sur le continent sont dans le présent... Si on ajoute à cela les flash-backs, les flash-forwards et les bonds temporels effectués par l'île, on a sous les yeux un beau bordel spatio-temporel! Et si on n'a pas suivi la série depuis le début, ce n'est même pas la peine de songer à prendre la saison en cours de route! Par contre, les fidèles (dont je suis) se régaleront et ne se sentiront jamais "perdus" (hahaha) dans les méandres scénaristques de la série. Et le dernier épisode alors? Et bien, il propose quelques révélations (dont l'identité du mystérieux et omnipotent Jacob) et se finit de manière pour le moins explosive... Mais comme tout final de "Lost" qui se respecte, il laisse beaucoup (trop?) de questions sans réponse, et se révèle donc frustrant (d'autant plus que la saison entière propose son lot de révélations, pourquoi s'arrêter en si bon chemin?). Mais l'effet recherché est là: on n'en peut déjà plus d'attendre la 6ème (et ultime) saison! Car saison 6 il y aura... (mais pas avant janvier 2010... NOOOOOOOOOOOOOON!)

lostseason5poster.jpg

- Terminons avec la 5ème saison de "Desperate Housewives", qui se déroule 5 ans après la fin de la 4ème saison. Artifice scénaristique d'ailleurs controversé, car il n'est pas forcément exploité comme il se doit. Alors oui, ça permet aux marmots Scavo de devenir ado, et donc de se focaliser sur d'autres types de problèmes. Oui, ça permet à Gabrielle et Carlos d'avoir 2 filles (infectes d'ailleurs...), et donc de voir Gabrielle sous un autre jour. Oui, ça permet un rebondissement dès le début de saison quand on se rend compte que Mike et Susan ne sont plus ensemble (mais pourquoi donc? qu'a donc-t-il bien pu se passer, diantre?). Oui, ça permet à Bree de devenir en un clin d'oeil une femme d'affaires redoutable face à un Orson de plus en plus insignifiant (gros ratage de la saison...). Et oui, ça permet à Edie de revenir à Wisteria Lane (après 5 ans d'exil un peu forcé...) avec un mari trop poli pour être honnête. Car, vous l'aurez deviné, Dave, le nouveau mari d'Edie, sera le grand mystère à résoudre de la saison! Grand mystère qui sera un pétard mouillé puisque les scénaristes n'osent pas aller au bout de leur idée. En dire plus serait révéler ce mystère, donc je n'irai pas plus loin. Toujours est-il que la saison reste drôle, qu'elle propose toujours d'excellents épisodes, que Felicity Huffman dans le rôle de Lynette crève toujours autant l'écran et que, dans l'ensemble, on passe de trsè bons moments. Au rayon déception, parlons de certains personnages devenus peu intéressants (Orson, Mike et Katherine en tête...), du fait qu'un des piliers de la série meurt d'une manière ridicule et que le dernier épisode frôle le n'importe quoi.Notamment avec Bree qui tombe dans les bras de ..., Gabrielle et Carlos qui doivent prendre en charge une ado rebelle (qu'on déteste au moment même où on l'aperçoit...), Lynette qui apprend une nouvelle surprenante (pour elle et Tom, mais surement pas pour le spectateur...) et, surtout!, une scène finale d'une bêtise ahurissante (en gros: mais qui va se marier avec qui?, avec le marié qui soulève le voile de la mariée, dont on ne voit pas le visage...stop! générique de fin, à l'année prochaine. Seul problème, on se fout de savoir qui a épousé qui, en fait...). En bref, une bonne saison, qui finit moins bien... Et c'est un peu dommage, car saison 6 il y aura...

DHs5.jpg

On va s'arrêter là pour aujourd'hui. Mais I'll be back pour la seconde partie de ce bilan "fin de saison", avec les épisodes finaux de "Terminator", "Damages", "Dollhouse", "Fringe", "Gossip Girl", "Prison Break", "24" et "Urgences". D'ici là, bon visionnage de série (notamment à Stitch, dont j'ai cru deviner le retard important en matière d'épisodes à regarder...)!

Mafiou, qui attend septembre 2009 avec un peu d'impatience tout de même...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu