Avertir le modérateur

dimanche, 15 février 2009

Ca va pas être de la tarte de te mettre une tarte si tu rates ta tarte, espèce de tarte!

tarteàlaguimauve.JPGBonjour les gens!

Hé oui, je sens la déception dans vos regards, et vous vous dites surement: "Hier, c'était la Saint-Valentin, et Père Mafiou ne lui a rendu aucun hommage sur son blog... Tout fout le camp, ah la la ...".

Loin de moi l'idée de vous sortir la tirade "Oui, c'est honteux, la Saint-Valentin est une fête commerciale, ça n'arrange que les bijoutiers, les fleuristes, les chocolatiers et les vendeurs de lingerie vulgaire! C'est inadmettable, on n'a pas besoin d'un jour spécial pour montrer à sa moitié qu'on l'aime! et bla bla bla et bla bla bla." Non non, je ne vous ferai pas cet affront et je ne vous gacherai pas cette fête cucul-la-praloche romantique.

Au lieu de ça, je vais rendre un hommage aux amoureux en vous proposant un exposé sur

LA TARTE

Etymologiquement parlant, ce mot vient du bas-latin, et plus précisément du mot "torta", lui-même dérivé de "torta panis", qui signifie "pain rond".

- Ouah l'autre hé! t'aurais pas pris des cours de latin sur Wikipédia par hasard???

Ce que l'on sait moins, c'est l'origine de la tarte. Et bien c'est une histoire toute simple, que je me dois de vous conter.

Remontons à l'Antiquité, et intéressons-nous à Vatlavétu Sendelanus, sénateur réputé de la Rome Antique, dont l'Histoire a malheureusement trop rapidement oublié le nom.

Ce vieil homme siégeait donc au Sénat. Comme chacun sait, la parole était attribuée aux sénateurs par ordre d'ancienneté. Ce qui n'arrangeait pas Vatlavétu Sendelanus, qui était loin d'être le plus ancien. Autrement dit, il devait laisser parler au moins 80 vieux grigous encore plus rabougris que lui avant de sortir un mot. Outre l'attente interminable, notre sénateur devait affronter un autre problème: il crevait la dalle.

Il eut donc l'idée un beau jour de ramener au Sénat un petit panier garni, dans lequel il mit un pain rond, du fromage de chèvre et du jambonus (ancêtre romain du jambon). Et commence la session sénatoriale. Comme prévu, les ancêtres parlent chacun leur tour, ça s'éternise, et Vatlavétu sent son estomac qui crie famine.

Il fait donc son déglingos, et sort son pain, son fromage et son jambonus pour se faire un petit casse-croûte en toute discrétion. A ce moment, 15 adorateurs de la couche "Confiance" doivent encore parler. Par un malheureux concours de circonstances, ces 15 personnes parlèrent beaucoup plus vite que prévu, et le tour de Vatlavétu Sendelanus arriva alors qu'il venait à peine de terminer la préparation de son torta panis garni. Il se lève donc, pose discrètement son en-cas sur son siège et déclame sa tirade (sur une campagne militaire obscure qui aurait mal tourné en raison d'une épidémie fulgurante de tourista, mais en même temps les soldats se sont rués sur l'eau croupie d'un vieux ruisseau dégueulasse, on n'a pas idée tout de même... c'est bien fait, ils n'auront pas volé leur diarouse).

Emballé par son discours flamboyant, Vatlavétu Sendelanus oublia complètement qu'il avait posé son pain sur son siège et

SPROOOTCH!!!

Vas-y qu'il s'assoie dessus de toute sa masse et qu'il écrabouille généreusement la miche avec ses miches. Géné comme c'est pas permis, il n'osa se relever, et resta tout le reste de la séance le fion posé sur son casse-dalle. L'histoire pourrait s'arrêter là, mais non. Vatlavétu n'était pas du genre à gaspiller. En partant, il récupéra sa mixture, complètement aplatie et réchauffée par ses propres et augustes fesses. Il constata avec surprise que l'odeur dégagée par le pain n'était point si désagréable, malgré le lieu obscur et poilu qu'il avait côtoyé. Rappelons-nous que Vatlavétu était un déglingos, et il gouta cette étrange préparation. Il la trouva très à son goût, et même délicieuse! Ce qui lui valu de sortir cette célèbre phrase: "Goutus Bonus Torta Panis, Malgretus Ecrasus parus Fionus!" Ce qui pourrait être traduit à peu de choses près par "Ce pain rond est très goutu, nonobstant le fait qu'il ait été abimé par mon séant".

Vatlavétu Sendelanus n'en resta pas là, et il fit goûter la "torta" à tout son entourage. Et il ne fallut pas longtemps pour que ce nouveau plat soit mondialement apprécié, jusqu'à aujourd'hui.

De nos jours, la popularité de la tarte est incontournable. Même le langage courant y fait référence: "Ma pauvre fille, qu'est ce que tu peux être tarte parfois!". Ce à quoi la pauvre fille en question peut répondre : "Va te cacher avant de te prendre une tarte en pleine gueule!".

Tout le monde connaît également la fameuse tarte au poil, qui, à la ba(i)se, est une pratique sexuelle dont je ne vous ferai pas le dessin. Sauf éventuellement pour ma cousine, qui a cru jusqu'à très récemment que la tarte au poil était une vraie tarte composée de pâte et de gruyère rapé... Quand elle nous racontait qu'elle se régalait avec une tarte au poil, elle ne comprenait pas pourquoi on était écroulé de rire... Maintenant, elle sait!

Ah, au fait, vos connaissez la recette de la tarte Tatin?

- Euh... vaguement... c'est quoi ta recette?

Ben tu mets des pommes, tu mets au four et t'attinds!

Rires monstrueux, soubresauts frénétiques et applaudissements nourris.

Mafiou, elle est super bonne ta tarte, elle est au poil!

 

jeudi, 12 février 2009

Allez, une petite tartine de rat avec un verre de sang tiède...

Foresti.jpgBen dites donc, en ces temps de morosité (ben oui que voulez-vous, ma pauv'dame, tout fout le camp de nos jours...), je me dis qu'un peu d'humour ne fait pas de mal, même si je vous gâte hebdomadairement avec mes somptueuses blagues goutues jusqu'à l'os.

Je vous offre donc ce célèbre sketch d'une petite humoriste qui démarre, et à qui j'ai tout appris:


Mafiou, qui devrait parler un peu moins fort, et surtout penser un peu plus aux autres (ça fait toujours plaisir...)

lundi, 09 février 2009

Youpi! C'est lundi! C'est conte pourri!

HduConteCop2.jpgBonjour les amis de la forêt illuminée de l'enchantement!

- Bonjour, Père Mafiou! Raconte nous une histoire merveilleuse, comme tous les lundis!

Mais avec plaisir les enfants du bois joli! Générique!

Père Mafiou, raconte nous une histoire! Père Mafiou, raconte nous deux histoires! Père Mafiou... Père Mafiou... Mets tes binocles et lis nous toOuOuOut!

(Stitch, je te dédie ce générique)

Une fois n'est pas coutume, mon mirifique conte du lundi prendra la forme d'une légère blagounette non piquée des hannetons! Etes-vous prêt à voyager au pays des merveilles et de la niaiserie bonté de l'arc-en-ciel?

- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii, Père mafiou! Ne nous fais point patienter plus longtemps!

Alors, c'est un éléphant et une souris qui décident de faire une course dans le désert. Ils se préparent donc en vue de ce rallye improvisé. Et vas-y que je m'entraîne! Et vas-y que je fais un régime hyper-protéiné! Et vas-y que je me bourre d'anabolisants!

Et voilà que le grand jour arrive. Les deux compères se placent sur la ligne de départ, et PAN! Top départ!

Le duo dynamique court de toutes ses forces et de toute sa vitesse, à tel point que c'en est étourdissant!

Et soudain, la souris se retourne et dit à l'éléphant: "oh la la, regarde, qu'est ce qu'on fait comme poussière!!!".

pleurs de joie incontrôlables, fous-rires incessants et applaudissements à tout rompre.

Voilà, les copains de la nature embellie! Père Mafiou vous a encore gâté avec un conte-blague du bois de quat'sous (c'est à peu près ce que vaut cette blague en plus...).

Bon, j'admets que cette histoire est très visuelle en fait. Mais faites l'effort, et vous verrez que Père Mafiou ne vous a pas roulé sur la marchandise! A lundi prochain, les coquins sylvestres!

-Euh, ben c't'à dire que lundi prochain on sera pas là, on a du lait sur le feu qui tape à la porte, en fait... Bon ben à la revoyure Père Mafiou...Hum...

Mafiou, disciple du vénérable Père Castor

 

mardi, 03 février 2009

Etron, étron,petit patapon, le retour!

etronetronpatapon.jpgLe fabuleux et de bon aloi titre de la note précédente m'a rappelé un autre chef d'oeuvre de blague, presque aussi drôle que celle du poulet. Je m'en vais vous la raconter!

cris de bonheur et hystérie collective

C'est un petit garçon qui se balade en pleine nature avec son père. Après avoir arraché les ailes de 2/3 papillons et caressé quelques faons pour que leur mère ne les reconnaisse plus, il aperçoit dans le ciel un magnifique héron.

Il tire sur la manche de son papounet, et dit: "Tapon, tapon!".

Le père regarde son fils du coin de l'oeil, en se disant un truc du genre "Keski raconte ce morveux? Il a été fini à l'urine ou quoi?".

Un peu plus tard, le petit garçon revoit passer son ami le héron. Et là rebelote, il aggrippe son père et crie: "Tapon, tapon!".

Et là son père s'énerve et lui répond: "Héron, héron, petit, pas tapon!!!"

applaudissements fournis, rires à gorge déployée, arrêts cardiaques en masse dans l'assistance.

Si cette blague vous a fait hurler de rire, elle est de moi.

Si vous la trouvez consternante de nullité, elle est de mon beau-frère, Séby.

Guy "Mafiou" Montagné

07:15 Publié dans Légèreté | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blague, héron, patapon

lundi, 02 février 2009

Etron, étron, petit patapon!

papier-rape.jpgRégime archi(e)-fibreux + inspection qui déboule dans une classe = caca en abondance = utilisation massive de papier dit hygiénique (avant utilisation s'entend).

Pourquoi cette mystérieuse équation, vous dites-vous? Nous révèlera-t-elle le sens de la vie? Et bien... non. Pas du tout.

C'est simplement pour vous conter mon aventure du lundi. Et oui, fidèles lecteurs! Encore un conte du lundi!

- Wé, trop d'la balle! Vas-y, raconte nous ton conte du lundi, Père Mafiou!

 C'est parti vers le monde des merveilles et de l'absolue beauté...

Suite à l'équation révélée un peu plus haut, je suis arrivé en un rien de temps à court de papier toilette. Pour vous dire, j'en étais réduit à nettoyer mon humble séant avec des mouchoirs en papier. Voyant que mon stock de mouchoirs s'épuisait également à la vitesse d'une diarrhée ultra-coulante, et que l'étape suivante consistait à utiliser les pages de mon Télé-Star en guise de torche-pépion, j'ai pris mon courage à 2 mains: allons renouveler le stock!

Oui, je parle de courage, parce que j'ai une petite phobie, ridicule, je sais: j'ai toujours la crainte, si j'achète du PQ en grande surface, de tomber sur un de mes élèves à la caisse. Etant donné que je suis un demi-dieu pour mes élèves, et qu'ils croient que je ne fais jamais caca, ça m'arracherait le coeur de leur ôter leurs rêves et leurs illusions. Déjà qu'ils ne croient plus au Père Noël... Bref.

Arrivé au rayon "Propreté du fion", quelle n'est pas ma surprise de découvrir qu'on n'arrête pas le progrès! Devant mes yeux frétillants s'offrait un choix de PQ assez incroyable! Ainsi, je découvrais le "1 suffit". Comme son nom l'indique, c'est un PQ dont on ne peut, si on le désire, n'utiliser qu'une feuille à la fois (épaisseur archi-renforcée, donc).

Un peu plus loin, ô miracle de l'inventivité, je découvrais le PQ spécial enfant. Avec des feuilles plus petites, donc. Ceci dit, penser que les bambins chient moins que les adultes, ça tient de la légende urbaine. Parce que moi j'ai déjà vu de ces monstres dans les toilettes de l'école... Y a des gamins qui doivent être nourris aux All-brans renforcés en essence de pruneaux, c'est pas possible...

Je continuai en sautillant mon voyage au pays de la douceur fessière, et hop! Je tombai sur le PQ à l'aloe vera, protection du derche garantie! Bon, là, je suis resté dubitatif,parce que sur la paquet, y a la photo d'un chien. J'ai beau m'interroger, je ne vois pas le lien entre du PQ et un clébard. C'est-y pas qu'ils auraient inventé un papier toilette pour chien, non? Non non non, je me refuse à le croire. Et si c'était le cas, j'espère qu'ils auraient eu la décence de l'exposer au rayon animalerie quand même...

Enfin , mon périple touchai à sa fin avec la découverte du fameux Q-Paper "Régina" (toutes les Régine apprécieront...). Je vous avoue que mon choix s'est naturellement arrêté sur ce produit, pour 2 raisons:

- d'une part, le paquet promet que 4 rouleaux de papier Régina = 12 rouleaux de papier de marque classique. En effet, les rouleaux ont un diamètre de 20 cm au moins. Y a de quoi faire.

- d'autre part, le slogan de cette marque est irrésistible et justifie l'achat à lui tout seul. Je vous le donne Emile: "Régina, le papier toilette qui n'en finit pas!". Et ça, je me suis dit: "c'est pile pour toi, Père Mafiou!".

Rendez-vous bientôt pour un nouveau conte du lundi, les amis de la forêt enchantée!

Mafiou, tout en classe et dignité.

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu